Le nombre record d’utilisateurs n’empêche pas Spotify d’être dans le rouge

Spotify-app – Isopix

Spotify vient d’annoncer un nombre record d’utilisateurs lors de la présentation des résultats du troisième trimestre. Mais dans le même temps, l’entreprise doit faire face à des pertes assez impressionnantes. Faut-il s’attendre à une hausse des tarifs?

Les chiffres de Spotify sont assez impressionnants: la plateforme compte actuellement plus de 320 millions d’utilisateurs mensuels actifs dans le monde dont 144 millions d’utilisateurs payants. Cela représente une augmentation de 27% par rapport à l’année dernière.

Et ce n’est sans doute pas fini puisque Spotify vient d’étendre son marché à la grande Russie et c’est déjà une réussite si l’on en croit la déclaration du géant du streaming: ‘le lancement de nouveau marché le plus réussi à ce jour’. Grâce à cela, l’entreprise suédoise espère atteindre les 345 millions d’utilisateurs dont 150 à 154 millions d’utilisateurs payants.

Dans le rouge

Seulement voila, ces beaux chiffres ne permettent pas à Spotify de s’y retrouver financièrement. En effet, la firme a enregistré une perte de 101 millions d’euros au cours des trois derniers mois. Inquiétant puisque un an plus tôt, elle affichait un bénéfice de 241 millions d’euros.

Selon The Verge, les prix attractifs du service y sont pour quelque chose. Spotify veut à tout prix attirer de nouveaux clients quitte à pratiquer des prix très bas. Du coup, les revenus générés par utilisateur ont chuté de 10% en un an.

Et c’est là qu’intervient la mauvaise nouvelle. Le CEO de Spotify David Ek n’exclut pas une hausse des tarifs dans les prochains mois. Cette augmentation devrait arriver dans les pays où Spotify compte une base solide d’utilisateurs. Comme la Belgique? Difficile à dire.