Un nouvel espoir pour un vaccin fait grimper les marchés boursiers américains

Les traders travaillent sur le parquet de la Bourse de New York (NYSE). (EPA-EFE/JUSTIN LANE)

À chaque journée son potentiel vaccin contre le coronavirus. Les investisseurs ne semblent pas s’en lasser et les marchés boursiers américains font des bénéfices. Le S&P500 augmente de 2 % et dépasse les 3.000 points pour la première fois depuis le début du mois de mars.

Le Dow Jones augmente lui de 2,5 %, le Nasdaq de 1,4 %.

Ces hausses ont été en partie provoquées par une annonce de la société pharmaceutique Novavax. Celle-ci a commencé des tests sur les humains en vue d’un éventuel vaccin contre le coronavirus. Un de plus dans une longue série de vaccins pontentiels, mais cela ne peut pas nuire au marché. Son action s’est ouvert à 12 % en hausse.

Relance économique

En outre, les investisseurs sont très positifs quant à la réouverture de l’économie américaine. Dans la plupart des États, elle revient progressivement à la normale et de nombreuses entreprises peuvent en bénéficier. Le groupe de croisières Carnival augmente de 11 % et l’opérateur de parcs de vacances MGM de 9 %, tout comme les compagnies aériennes United et Southwest Airlines.

Le président américain Donald Trump a saisi l’occasion pour plaider en faveur d’une réouverture complète de tous les États.

Le NYSE rouvre

Symbole de cette réouverture, le célèbre parquet du New York Stock Exchange (NYSE), au coeur de Wall Street, a repris officiellement son activité ce mardi après plusieurs semaines de fermeture liée à la pandémie. Avec toutefois moins de courtiers qu’habituellement et des mesures strictes de sécurité sanitaires, le coronavirus étant toujours bien présent.

Le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo a pour l’occasion sonné la cloche marquant l’ouverture de la séance.

Lire aussi: