Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 26 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Trump prédit un vaccin pour fin 2020… Contre l’avis des experts, une fois de plus

Logo Business AM
Crise du coronavirus

04/05/2020 | Sonia Romero | 4 min de lecture

Le président des Etats-Unis Donald Trump. (Isopix)

Lors d’une émission spéciale sur Fox News dimanche, le président américain s’est dit ‘convaincu’ que les États-Unis disposeraient d’un vaccin au Covid-19 d’ici la fin de l’année. Les experts sont eux bien moins optimistes et appellent à la prudence.

Selon Donald Trump, de ‘nombreuses’ entreprises s’affairant actuellement à trouver un vaccin sont désormais ‘proches’ du but. ‘Nous sommes très confiants dans le fait que nous aurons un vaccin d’ici la fin de l’année. Nous faisons tout notre possible’, a-t-il ajouté lors de cette émission spéciale au sein du Lincoln Memorial, sur le National Mall de Washington. ‘Nous faisons des choses qui ne se sont jamais produites auparavant. Ce pays a besoin d’un vaccin, et vous allez l’avoir d’ici la fin de l’année.’

Actuellement, de nombreuses entreprises dans le monde travaillent à la réalisation d’un vaccin. Les efforts accomplis sont considérables et font avancer la recherche en un temps record. Mais ce n’est pas suffisant pour garantir une telle promesse, selon de nombreux chercheurs. ‘Les médecins vont dire: vous ne devriez pas dire cela. Je dis ce que je pense’, a déclaré Trump. Sur ce point-là, il n’avait pas tort.

De 12 à 18 mois

Selon la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, il existe au moins 115 vaccins au coronavirus actuellement en cours de développement. C’est encourageant, certes, mais certains scientifiques ont exprimé leurs inquiétudes quant à une réaction précipitée. Car même si les entreprises se dirigent rapidement vers un vaccin et que les processus d’approbation de la FDA sont accélérés, il reste risqué de vouloir aller trop vite dans ce secteur.

Les experts de la santé ont ainsi estimé que le développement et la distribution d’un vaccin pourraient prendre de 12 à 18 mois. Nous ne serions donc pas vaccinés avant 2021, voire 2022. Le Docteur Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses et principal expert (et adversaire) de Trump, avait déclaré en mars que l’ensemble du processus prendrait ‘un an, un an et demi, au moins’.

A titre de comparaison, les vaccins contre d’autres coronavirus, le SRAS et le MERS, ont pris plus de 18 mois à être développés. Et c’est sans compter sur la pleine approbation de leur utilisation. Le vaccin contre le SRAS a lui mis pas moins de 20 mois… Rien que pour être testé sur l’homme. Et le vaccin le plus rapide jamais conçu (contre les oreillons) a pris quatre ans, indique Business Insider.

Fort de ses promesses, Donald Trump a également profité de cette émission spéciale pour garantir une ‘année 2021 incroyable’, référence aux perspectives économiques basées sur un déconfinement ‘aussi rapide que possible’. Il a également défendu ses décisions depuis le début de la pandémie. ‘Je pense que nous avons sauvé des millions de vies’, a-t-il affirmé. Rappelons que début avril, le président américain avouait ‘qu’il savait tout depuis le début, que la situation pouvait être terrible’, mais ne voulait ‘pas être une personne négative’.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    59.750.988
  • Nombre
    de décès
    1.409.160
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    561.803
  • Nombre
    de décès
    15.938
Logo Business AM

Business AM | Stocks