Trump n’est plus intéressant: Marjorie Taylor Greene est la nouvelle obsession des médias américains

Alors que l’ancien président américain Donald Trump tente désespérément de retenir l’attention des médias, sa place sous les projecteurs lui a été volée par une nouvelle personnalité populaire. Marjorie Taylor Greene devient progressivement le ‘nouveau Trump’ grâce à ses nombreuses théories du complot. Selon certains, elle jouerait même mieux avec les médias que l’ex-président.

Marjorie Taylor Greene est un membre républicain qui siège à la Chambre américaine pour l’État de Géorgie. Mais elle est également une fervente défenseuse de certaines théories du complot. Elle s’oppose notamment aux mesures sanitaires contre le Covid-19, telles que le port du masque.

Par exemple, Greene a comparé à plusieurs reprises les règles sanitaires au régime de l’Allemagne nazie. Greene pense également que le 11 septembre a été organisé par les États-Unis et que les incendies en Californie sont causés par des ‘rayons juifs venus de l’espace’.

Ces dernières semaines, les déclarations les plus absurdes de Greene ont presque toutes fait la une des journaux américains. Cela rappelle un peu l’époque Trump, lorsque les tweets de l’ancien président faisaient sensation chaque semaine. À l’époque, cela avait permis aux médias de gagner de nombreux lecteurs et abonnés.

Lorsque Trump a progressivement disparu des médias – suite à son échec aux élections et à l’attaque du Capitole – certaines chaînes télévisées comme CNN et plusieurs journaux (New York Times et Washington Post) ont vu leurs chiffres chuter fortement. Le Washington Post a perdu 26% de ces lecteurs à la suite de l’élection de Biden. Même la crise n’a pas apporté autant de lecteurs et de spectateurs que Trump.

Tout un feuilleton

Le comportement de Greene au Congrès américain crée une expérience totalement nouvelle. Certains Américains voient cela comme un feuilleton quotidien dans lequel ils suivent les aventures d’une personne maladroite, ‘non informée’ et d’extrême droite qui s’est retrouvée accidentellement au Congrès. Un spectacle considéré comme fictif, mais qui se déroule pourtant dans la réalité avec des conséquences directes sur la vie des Américains.

Trump ne peut pas rivaliser avec cela. Depuis qu’il a été banni des plateformes de médias sociaux, il n’envoie des messages au monde extérieur que via son blog ‘From the Desk of’ ou son comité d’action politique appelé ‘Save America From Its Government’. Mais les médias ne s’intéressent guère aux messages qui y sont postés.

Revendiquez le trône vide de Trump

Il semble que Greene ait copié et même imité les tactiques de Trump. Celle-ci est imaginée comme suit : un homme ou une femme politique dit quelque chose de complètement insensé pour attirer les médias. Plus votre déclaration est folle et impossible, plus vous attirez les médias et les partisans mécontents, ce qui vous fera élire.

Il reste à voir si Greene saura faire le nécessaire pour atteindre les gros titres des médias. Par contre, il est clair que la décision de Facebook, Twitter et de YouTube de bannir Trump a réussi à faire énormément baisser le nombre de messages non appropriés. Mais maintenant que le siège est vide, Greene est toute pressentie pour le récupérer.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés