Pourquoi l’influence de Trump ne commencera à décliner que dans 20 ans au plus tôt

La présidence de Trump vient peut-être de se terminer, mais l’ère Trump ne fait que commencer – du moins en ce qui concerne son influence sur la juridiction américaine. La raison ? Les juges nommés par Trump n’atteindront pas le sommet de leur pouvoir avant 2040.

Mesuré uniquement par le nombre de juges qu’il a nommés, l’impact de Donald Trump est stupéfiant. L’ancien président a nommé 234 juges, dont 54 juges d’appel puissants, soit près d’un sur trois. En comparaison, le président Barack Obama a nommé 172 juges (dont 30 en appel) au cours de son premier mandat. George W. Bush en a choisi 204 (35 en appel).

Mais l’influence de Trump est encore bien supérieure à ces simples chiffres. En effet, les juges nommés par l’ancien président n’atteindront le sommet de leur pouvoir qu’au début des années 2040 lorsqu’ils pourront siéger simultanément dans les presque toutes les Cours du pays.

63 avis contre 48.300

Les projecteurs sont souvent braqués sur la Cour suprême. C’est en effet cette institution qui prend des décisions sur les développements fondamentaux de la société. Mais ce sont dans les tribunaux ordinaires que se déroule vraiment l’action. Au cours de son dernier mandat, la Cour suprême a rendu 63 avis. Les Cours d’appel de circonscription, quant à elles, ont statué sur 48.300 affaires au cours de l’année 2020.

La Cour suprême a toujours le dernier mot et les 3 nouveaux juges nommés par Trump vont établir la loi américaine au cours des prochaines décennies. Mais la grande majorité des appels – plus de 97% – sera tranchée dans les 12 tribunaux régionaux par les 167 juges qui y siègent. Et les personnes les plus influentes dans ces décisions sont les juges en chef.

De très jeunes juges nommés

Officiellement, chaque juge en chef a deux rôles: gérer les questions administratives et présider les audiences. Ces rôles sont très importants, mais elles sont bien loin d’atteindre le pouvoir qu’ils ont en coulisse. Ils sont en effet chargés de déterminer le panel auquel les juges seront affectés. Pour chaque affaire en appel, un collège de trois juges est désigné. Et la composition de ce jury peut être déterminante pour la décision.

Le poste de juge en chef a été introduit par le Congrès en 1948. Il a alors été décidé que ce poste durerait 7 ans et qu’il serait occupé par le juge le plus ancien de la juridiction qui a moins de 65 ans. Trump a non seulement nommé de nombreux juges, mais il les a choisis très jeunes – en moyenne 48 ans. Dans les années 2040 et 2041, ces juges contrôleront 11 des 12 tribunaux régionaux.

En savoir plus:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20