Facebook est à nouveau la clé de la campagne de réélection de Trump

Oliver Contreras/SIPA USA

Le président américain Donald Trump place à nouveau Facebook au centre de sa campagne de réélection. C’est la conclusion d’une recherche menée par l’organisme de recherche Bully Pulpit Interactive. Leur analyse couvre la période allant de décembre 2018 à aujourd’hui.

Alors que les médias s’intéressent surtout au groupe toujours croissant de candidats qui tentent de remporter l’investiture du Parti démocrate, Trump fait pleinement usage de Facebook.

Trump aime Facebook

Pour chaque dollar dépensé par les candidats démocrates Elizabeth Warren et Kamala Harris sur Facebook et Google, le président américain en dépense neuf. Sa campagne a déjà dépensé deux fois plus d’argent sur Facebook que l’ensemble des concurrents du camp démocrate. Les experts en stratégie politique sont incapables de citer un candidat qui aurait dépensé autant d’argent sur les plateformes numériques si tôt dans la campagne. 

Qui est Brad Parscale ?

Les activités de la campagne numérique du locataire de la Maison-Blanche sont dirigées par Brad Parscale, spécialiste de l’analyse et de l’atteinte de groupes cibles spécifiques.

Parscale est né au Kansas et a rejoint la Trump Organization en 2011. En 2016, il a été nommé par Trump pour mener sa campagne présidentielle numérique.

Bien que Trump s’appuie souvent sur Twitter, le travail de Parscale a été crucial sur Facebook. C’est là qu’il a dépensé la majeure partie de son budget publicitaire de 100 millions de dollars. Selon Parscale (photo ci-dessous), efficaces pour atteindre les électeurs dans les campagnes américaines.

Brad Parscale
EPA

Trump comprend l’importance des experts numériques

Selon des initiés, la nomination de Parscale souligne l’influence continue du gendre du président, Jared Kushner, dans la Team Trump. Kushner était le plus grand fan de Parscale lors de la campagne 2016. Cela prouve également que Trump comprend parfaitement l’importance d’un expert à l’ère numérique.

« L’équipe qui a conduit Trump à la victoire en 2016 a été en grande partie conservée, mais nous avons surtout Donald Trump », a déclaré un membre de l’équipe de Trump 2020. « Personne ne développe et ne convertit comme Trump. »

Les démocrates recherchent principalement de l’argent

Les candidats démocrates n’ont pas encore ajusté leur stratégie numérique pour convaincre les financiers. Cela pendant que Trump se concentre sur l’expansion de sa base. La campagne Trump a déjà mis en place un système permettant aux gens de donner de petites sommes d’argent. Ce système est très efficace Cela signifie également que le président na pas à faire de la collecte de fonds sa priorité immédiate.

Selon Mike Schneider de Bully Pulpit Interactive, après sa victoire, le succès numérique du président était l’une des histoires les plus médiatiques de la campagne 2016. Mais ce nouveau recours au numérique dès le début de sa campagne 2020 est l’un des sujets les plus négligés.

Facebook et la Russie

Le rôle joué par la Russie sur Facebook lors des élections présidentielles américaines de 2016 reste controversé aujourd’hui. Trump, qui a dépensé beaucoup d’argent sur Facebook en 2016, opte donc à nouveau pour la même stratégie. Et comme en 2016, la presse n’y prête que peu d’attention.

Même si Facebook a connu des moments difficiles depuis 2016, les données des analystes montrent que les médias qui ont misé sur la base électorale de Trump en 2016 restent dominants aujourd’hui. Avec Fox News, Breitbart, le Daily Wire et le Daily Mail parmi les éditeurs les plus populaires.