Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 26 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Trump acceptera-t-il sa défaite s’il ne remporte pas l’élection? Ses dernières déclarations sèment le doute…

Logo Business AM
Biden vs Trump

24/09/2020 | Ewa Kuczynski | 5 min de lecture

Donald Trump en Joe Biden. - EPA

Donald Trump va-t-il accepter sa défaite? Pas certain. Selon CNN, il est en tous les cas parvenu à semer le doute ce 23 septembre en conférence de presse, alors qu’il était interrogé sur le sujet.

L’Amérique doit-elle s’attendre à des élections présidentielles chaotiques? Le président américain Donald Trump a refusé mercredi de s’engager à une passation pacifique du pouvoir s’il venait à perde face à Joe Biden le 3 novembre prochain. Il a dit s’attendre à ce que la Cour suprême décide de l’issue des votes.

À la question de savoir s’il s’engageait à une passation pacifique du pouvoir en cas de défaite, Donald Trump a répondu aux journalistes: ‘Et bien, il va falloir que nous voyions ce qui se passe’. Trump a aussi refusé de dire s’il validerait les résultats des élections. 

Le vote par correspondance, pas fiable?

Cet été déjà, Trump avait annoncé son intention de vouloir reporter le scrutin, jugeant que les résultats des élections pourraient être trafiqués. D’après lui, le vote par correspondance serait propice à la fraude, ce que contredisent les experts. Seul problème, en tant que président, il n’en a pas le pouvoir, car seul le Congrès peut modifier la date du scrutin.

Dernièrement, Trump avait aussi annoncé vouloir nommer ‘sans délai un nouveau juge à la Cour suprême, suite au décès de Ruth Bader Ginsburg. Après les récentes nominations de Neil Gorsuch (2017) et de Brett Kavanaugh (2018), Trump est théoriquement autorisé à nommer son troisième juge. Cependant, la plupart des présidents ne nomment en général pas plus de deux juges. Mais cette nomination pourrait lui conférer un avantage de poids s’il conteste les résultats des élections (qui pourraient lui être défavorables): un juge républicain de plus aiderait à faire pencher la balance en sa faveur…

Un énième refus

Certains accusent cependant le président d’adopter un repli stratégique, pour éventuellement justifier sa défaite et rebondir. Il est vrai qu’à ce stade-ci, Joe Biden devance le président dans les sondages, sans oublier que Donald Trump a été critiqué à maintes reprises pour sa mauvaise gestion de la crise. 

Mais son énième refus de garantir une transition sans violence ravive les tensions avec les démocrates….‘Dans quel pays vivons-nous? Je plaisante à peine. Je veux dire, dans quel pays sommes-nous? Il dit les choses les plus irrationnelles, je ne sais pas quoi dire’, a déclaré Joe Biden. 

Le sénateur républicain Mitt Romney, qui s’oppose régulièrement au président, s’est également révolté. ‘Le transfert pacifique du pouvoir est fondamental pour notre démocratie; sans cela, c’est le Bélarus. Toute suggestion par un président qu’il puisse se soustraire à cette garantie constitutionnelle est à la fois impensable et inacceptable’, a-t-il affirmé sur Twitter.

Source: CNN


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.983.766
  • Nombre
    de décès
    1.153.553
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    321.031
  • Nombre
    de décès
    10.810
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour