Tous contre un: Elizabeth Warren soutient à son tour Joe Biden dans la course présidentielle

(AP Photo/Charles Krupa)

La sénatrice Elizabeth Warren, précédemment candidate à la Maison Blanche, a annoncé mercredi soutenir Joe Biden pour l’élection présidentielle. Elle succède ainsi à Bernie Sanders qui a annoncé son soutien au démocrate pour vaincre Donald Trump.

‘L’empathie, ça compte. Et, en ce moment de crise, il est plus important que jamais que le prochain président rétablisse la confiance des Américains dans un gouvernement bon et efficace’, a déclaré Warren dans un tweet.

‘Joe Biden a passé presque toute sa vie dans le service public. Il sait qu’un gouvernement dirigé avec intégrité, compétence et cœur permettra de sauver des vies et des moyens de subsistance. Et nous ne pouvons pas nous permettre de laisser Donald Trump continuer à mettre en danger la vie et les moyens d’existence de chaque Américain. C’est pourquoi je suis fière de soutenir Joe Biden en tant que président des États-Unis’, a-t-elle ajouté.

L’homme à abattre

Elizabeth Warren succède ainsi à l’ex-rival de Biden, Bernie Sanders, qui lui a apporté son soutien pas plus tard que ce lundi. Il semblerait bien que l’union fait la force pour vaincre l’ennemi commun n°1: le président actuel des États-Unis.

Warren aurait toutefois tout à y gagner. Rappelons que Joe Biden avait promis à la mi-mars d’élire une femme comme vice-présidente. La sénatrice du Massachusetts devra tout de même jouer des coudes avec Kamala Harris et Amy Klobuchar, deux anciennes candidates s’étant déjà ralliées à Biden.

Cette décision intervient alors que le parti démocrate tente de s’unifier (enfin) et de se concentrer sur une campagne générale contre Donald Trump. L’ancien président Barack Obama a également apporté son soutien à son ancien colistier mardi.

Lutte contre la corruption

La candidate démocrate avait fait de la lutte contre la corruption à Washington le cheval de bataille de sa campagne électorale. Mais après des résultats décevants lors du Super Tuesday et avoir échoué à construire une coalition politique plus large, la sénatrice a finalement mis un terme à sa campagne présidentielle en mars.

Ce soutien peut surprendre, alors que Warren et Biden partagaient par le passé des différends. Le soir même où Pete Buttigieg, Amy Klobuchar et Beto O’Rourke apportaient leur soutien à Biden, Warren déclarait que ‘peu importe le nombre d’initiés de Washington qui vous disent de soutenir (Biden), la nomination de leurs collègues initiés de Washington ne sera pas à la hauteur de ce moment’. Biden l’avait pour sa part accusée d’avoir une ‘attitude élitiste’.

Elizabeth Warren a depuis décidé de mettre ces désaccords de côté: ‘Joe Biden était là au moment même où je suis devenu sénatrice – il m’a fait prêter serment. Et lorsqu’il l’a fait, il a dit: « Vous m’avez fait vivre un enfer ! Et vous allez faire du bon boulot. » Parce que c’est le truc avec Joe: il veut que vous vous battiez avec lui. Et quand vous vous battez avec Joe à vos côtés, vous savez que vous avez un partenaire qui s’engage à faire quelque chose de bien pour ce pays’, a-t-elle déclaré. Un sacré retournement de situation…

Lire aussi: