Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 23 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Trump, désormais seul face à ses responsabilités: il suspend la contribution des États-Unis à l’OMS

Logo Business AM
Politique

15/04/2020 | Baptiste Lambert | 4 min de lecture

Donald Trump - Isopix

Plus d’excuses. Donald Trump ne pourra plus plus reporter la faute sur l’OMS, car il vient tout simplement de lui claquer la porte au nez: les États-Unis suspendent leur financement.

‘Aujourd’hui, j’ordonne la suspension du financement de l’Organisation mondiale de la santé pendant qu’une étude est menée pour examiner le rôle de l’OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus’, a déclaré le président américain depuis la Maison Blanche.

Il reproche à l’organisation de l’ONU d’avoir propagé de fausses informations, mais aussi de privilégier la Chine, alors que ‘nous contribuons à hauteur de 400 à 500 millions de dollars par an’, contre ’40 millions de dollars et même moins’ pour la Chine. ‘Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts’.

C’est pourquoi l’administration Trump a finalement mis à exécution ses menaces de ces derniers jours. Elle suspend la contribution des États-Unis jusqu’à nouvel ordre.

Tournant

Donald Trump joue quelque part son va-tout. Lui qui est en perte de vitesse dans les sondages, à quelques mois de la course à la présidentielle. Alors que son camp restait derrière lui comme un seul homme, les critiques ont fusé, tant du côté démocrate que républicain. Le président américain fait ce qu’il sait faire de mieux: trouver un bouc émissaire et parler de fake news.

Les États-Unis sont les plus touchés par la crise sanitaire en termes de bilan humain et du nombre de cas. Même si les nouvelles sont meilleures ces derniers jours. Sans doute Donald Trump espère-t-il surfer sur ces meilleurs résultats pour redorer son blason.

Dans l’arrière-scène, le candidat démocrate Sanders a finalement apporté son soutien à Joe Biden. Le tout a été enrobé par un discours d’Obama rassembleur. Les démocrates veulent certainement profiter de cette séquence pour frapper un grand coup face aux hésitations de Donald Trump sur la gestion de la crise.

De son côté, le chef de l’ONU Antonio Guterres a déploré la décision américaine: ‘Ce n’est pas le moment de réduire le financement de l’OMS, qui est absolument essentielle aux efforts du monde pour gagner la guerre contre le Covid-19.’

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    41.220.369
  • Nombre
    de décès
    1.131.337
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    253.386
  • Nombre
    de décès
    10.539
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks