Dix États veulent faire cavalier seul: ‘Le président est la seule autorité’, rétorque Trump

Le président américain Donald Trump, en 2019. (Photo by Tasos Katopodis/Getty Images)

Le président est ‘la seule autorité’ et lui seul peut décider de la fin du confinement, a déclaré en substance Donald Trump, durant le week-end de Pâques. Pourtant, les gouverneurs d’une dizaine d’États ont bel et bien décidé de prendre des initiatives par eux-mêmes.

En conséquence: Donald Trump s’est exprimé à ce sujet en conférence de presse: ‘Le président des États-Unis a les choses en main. Quand quelqu’un est le président des États-Unis, il a le contrôle total’.

Que veut dire Trump? Le président semble suggérer qu’il est le seul à décider de la date à laquelle les États pourront rouvrir les frontières et relâcher le confinement.

Le problème: Pour faire court, il n’en a pas le droit. C’est aux États, et plus spécialement aux gouverneurs, de décider des mesures pour enrayer l’épidémie de coronavirus. C’est l’une des raisons pour lesquelles le confinement a commencé lentement aux États-Unis.

Et maintenant? Dix États, dans le nord-est et l’ouest, ont formé une sorte de coalition. Ils vont décider conjointement des mesures contre le coronavirus. En clair, cela signifie qu’ils auront une approche commune pour vaincre l’épidémie.

Quels États? Le bloc du nord-est est mené par Andrew Cuomo, gouverneur de l’État le plus touché par la maladie, New-York. Sont inclus dans l’accord informel: le New Jersey, le Connecticut, le Delaware, la Pennsylvanie et Rhode Island. À l’est, la Californie mène les négociations. L’Oregon, le Massachusetts et Washington D.C. suivent. À l’exception du Massachusetts, ce sont tous des États dirigés par des membres du Parti démocrate.

Qu’est-ce qu’ils proposent? Certainement pas de rouvrir l’économie tout de suite. Andrew Cuomo a fait remarqué qu’il fallait choisir entre sauver des vies et gêner la population en paralysant l’économie. ‘Personne n’a jamais vécu cela, personne n’a toutes les réponses’, a-t-il déclaré. Son État étant l’épicentre de l’épidémie dans le pays, la prudence reste de mise. ‘Santé publique ou économie? Qu’est-ce qui vient en premier? Ils viennent tous les deux en premiers.’

Conclusion: Une réouverture complète n’est pas encore à l’ordre du jour, mais les gouverneurs commencent déjà à préparer la sortie du confinement.