Thermostat réglé à 19 degrés et interdiction d’éclairer les monuments : voici comment l’Allemagne entend économiser l’énergie à partir du 1er septembre

Le gouvernement allemand a intégré toute une série de petites mesures d’économie d’énergie dans un règlement qui sera en vigueur pendant six mois à partir du 1er septembre.

Selon les premières estimations, les restrictions permettront de réduire la consommation collective de gaz de 2%. Cela semble plutôt symbolique. Mais Berlin veut aussi s’en servir pour amorcer un changement de mentalité, le gouvernement donnant l’exemple au secteur privé.

Voici les principales règles qui entreront en vigueur dans une semaine :

  • Interdiction de chauffer les piscines privées

Il sera interdit de chauffer des piscines intérieures ou extérieures à usage privé avec du gaz ou de l’électricité provenant du réseau public. Il existe une exception pour les applications thérapeutiques. Les piscines commerciales sont également exclues de l’interdiction.

  • 1 degré de moins dans les bâtiments publics

La température de l’air dans les bâtiments publics sera abaissée d’un degré, passant de 20 à 19 degrés. Ces bâtiments doivent également cesser de chauffer les grands espaces peu fréquentés, comme les couloirs ou les grands halls. Les établissements de soins, où le froid est à éviter pour des raisons médicales, bénéficieront d’un statut exceptionnel.

  • Les lumières des monuments doivent être éteintes

L’éclairage extérieur des bâtiments ou des monuments sera interdit, à l’exception, bien sûr, de l’éclairage de sécurité et des secours. Certaines villes allemandes ont déjà introduit des restrictions à cet égard.

Toutefois, il existe une exception pour « l’éclairage de courte durée lors de manifestations culturelles et de fêtes populaires ». L’éclairage public nécessaire à la sécurité du trafic peut également rester allumé.

Les magasins doivent éteindre leurs systèmes de publicité lumineuse de 22 heures à 6 heures du matin.

  • Les portes de l’atelier doivent être fermées

À partir du 1er septembre, il sera également interdit aux locaux commerciaux chauffés de garder les portes ouvertes en permanence afin d’éviter toute perte de chaleur inutile.

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20