Douche froide, baisse du chauffage et lumières éteintes: une première grande ville européenne prend des mesures drastiques pour faire des économies d’énergie

En début de semaine, les 27 États membres de l’Union européenne se sont mis d’accord pour réduire leur consommation de gaz de 15%. Particulièrement vulnérable face à des livraisons russes de moins en moins conséquentes, l’Allemagne est l’un des pays qui doit faire les plus gros efforts si elle veut éviter de gros problèmes cet hiver. Et ça commence maintenant.

La ville de Hanovre, en Basse-Saxe, a présenté cette semaine une série de mesures visant à faire des économies d’énergie.

« L’objectif est de réduire la consommation de 15% », a indiqué son maire, Belit Onay (Alliance 90/Les Verts), en « réaction à la pénurie imminente de gaz, qui représente un défi majeur pour les municipalités – en particulier pour une grande ville comme Hanovre ».

« La situation est imprévisible, comme l’ont montré ces derniers jours. La capitale du Land essaie toujours de se préparer du mieux qu’elle peut. Nous considérons que c’est notre responsabilité ici et nous devons aller de l’avant. Chaque kilowattheure économisé protège le stockage de gaz », a-t-il ajouté.

Qu’ont décidé les autorités locales ?

Au total, c’est une grosse vingtaine de mesures qui ont été annoncées par les autorités de cette ville de plus d’un demi-million d’habitants.

D’une part, les Hanovrois vont être privés d’eau chaude. Pas directement à leur domicile, bien sûr. Mais dans toute une série de lieux publics: bâtiments publics, piscines, salles de sport et gymnases. Cela vaudra tant pour les éviers que pour les douches.

D’une autre, les habitants d’Hanovre vont devoir s’habiller chaudement, même à l’intérieur. L’utilisation du chauffage va être soigneusement paramétrée. Ainsi, à l’exception des crèches, les bâtiments publics ne seront chauffés qu’entre le 1er octobre et le 31 mars. Durant cette période, les pièces les plus fréquentées seront chauffées à maximum 20°C. Dans les salles de sport et les gymnases, ce sera maximum 15°C. Dans les musées et les jardins, la température sera réglée au « minimum nécessaire », pour protéger les œuvres et les plantes.

Hanovre va être également moins éclairée. Les grands bâtiments, tels que l’hôtel de ville ou les monuments touristiques, resteront éteints (de l’extérieur) dès que le soleil se couchera. En outre, les parkings et les aires de stationnement pour vélos, par exemple, seront munis de détecteurs de mouvement afin de ne plus être éclairés en permanence.

Enfin, on notera que les fontaines publiques vont être mises à l’arrêt et que les travailleurs vont être conscientisés pour économiser un maximum d’énergie (fermer les portes, éteindre la lumière, ne pas laisser les appareils en mode veille, etc.).

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20