SpaceX a lancé avec succès le premier vol spatial réservé aux touristes: ce qu’il faut en retenir

SpaceX, l’entreprise spatiale d’Elon Musk, a marqué l’histoire de l’espace. Elle a réussi à lancer le premier vol spatial sans astronautes professionnels, dans le cadre de sa mission Inspiration 4. Quatre touristes de l’espace sont autorisés à voler autour de la Terre pendant trois jours.

  • La météo a été clémente, permettant au lanceur Falcon 9 de décoller de la célèbre plateforme de Cap Canaveral en Floride, aux Etats-Unis, à 2h02 heure belge, soit le plus tôt possible selon le planning.
  • Il s’agit du tout premier vol avec uniquement des civils à bord, quatre touristes de l’espace, et sans le fondateur de l’entreprise. Il n’y a aucun astronaute professionnel au sein de l’équipage. En juillet, Richard Branson et Jeff Bezos avaient chacun volé avec leur firme respective, Virgin Galactic et Blue Origin. Le premier avait deux pilotes à ses côtés, le second aucun, la mission étant commandée depuis la Terre.
  • Le quatuor de touristes se trouve dans la capsule spatiale Crew Dragon Resilience, qui s’est détachée de la fusée Falcon douze minutes après le décollage et qui s’est lancée avec succès dans l’espace.
  • Crew Dragon Resilience est une variante du type Dragon de SpaceX, qui a été spécialement adaptée au tourisme spatial. Par exemple, il y a un grand dôme en verre pour profiter pleinement de la vue sur l’espace et la Terre.
  • Bien que l’ensemble de la mission soit censé être en pilotage automatique, il existe une hiérarchie entre les quatre astronautes amateurs. Le milliardaire peu connu Jared Isaacman, fondateur et PDG du processeur de paiement Shift4Payments, en est le capitaine.
  • M. Isaacman a assumé tous les coûts du vol (estimés à 50 millions de dollars par siège, soit 200 millions de dollars pour quatre sièges).
  • L’ensemble de la mission est suivi en quasi temps réel par Netflix, qui lui consacre une série.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20