Softbank abandonne Wag, un service de promenade pour chiens

Pixabay

Softbank se retire de Wag, une start-up qui permet de mettre en contact promeneurs de chiens et propriétaires.

Le conglomérat japonais revend ses parts à la société Wag, ont en effet dévoilé CNBC et The Wall Street Journal. Softbank ne fera également plus partie du conseil d’administration.

650 millions de dollars

Il n’est pas tout à fait clair combien Wag a payé pour reprendre les actions de Softbank. Il y a deux ans, lorsque Softbanks Vision Fund a investi dans Wag, les analystes évaluaient la société à 650 millions de dollars.

Wag est une entreprise qui met en lien les propriétaires de chiens avec des promeneurs rémunérés. La société a bénéficié de 100 millions de dollars d’investissement de la part de Vision Fund. Il s’agit du même fonds qui a également injecté de l’argent dans des start-up déficitaires comme WeWork et Uber. Depuis lors, Softbank a annoncé qu’elle réévaluait la stratégie de Vision Fund.

Licenciements

Wag a considérablement réduit ses effectifs ces derniers jours. Une note de service interne qui a fuité annonce ‘qu’une restructuration indispensable doit faire de l’entreprise un service rentable’. Jusqu’à 80% du personnel devrait partir. Cette annonce fait écho à la récente décision de WeWork de se séparer de 2.400 personnes cette année.

Selon le PDG de Softbank, Masayoshi Son, après les résultats trimestriels décevants de Wag, il avait déjà été noté que la société allait dans la même direction que WeWork. Il a ensuite conseillé aux investisseurs de ne pas injecter encore plus d’argent dans Wag.

Source: CNBC
Lire plus
Marchés