« Les objectifs fixés par l’UE pour remplacer le gaz russe sont follement optimistes »

Si l'Union européenne n'a pas décrété d'embargo sur le gaz russe, elle a toutefois dressé des plans pour s'en passer le plus possible. Elle n'aura d'ailleurs même peut-être bientôt plus le choix, Moscou diminuant progressivement ses livraisons. Les solutions avancées par la Commission seront-elles suffisantes ? Pas sûr.

Depuis plusieurs semaines, les signaux sont au rouge concernant l'approvisionnement de l'Europe en gaz. Gazprom ne cesse de réduire ses livraisons. Une coupure tot

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20