Le prix du blé a chuté à son niveau d’avant la guerre, mais le répit pourrait être de courte durée

Les prix des denrées alimentaires, notamment du blé, sont en baisse dernièrement. Mais il y a des risques pour une nouvelle augmentation des prix, avec notamment l'évolution de la guerre en Ukraine et l'accord entre les belligérants sur l'exportation de céréales, ainsi que les dynamiques du marché.

La guerre en Ukraine a amené avec elle un aléa qui a impacté le monde entier. Le pays est l’un des plus importants producteurs de blé et d’huiles végétales du globe. Avec la gue

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20