Priorité de Paul Magnette (PS), on pourrait connaitre de nouveau un risque de pénuries d’électricité dès cet hiver

epa

Tel un marronnier, chaque année revient la même question: va-t-on connaitre une pénurie d’électricité en Belgique?

L’association des gestionnaires de réseaux électriques européens, ENTSO-E, met en garde, comme l’an dernier, par rapport au risque d’une pénurie d’électricité en Belgique cet hiver en cas de concours de circonstances malheureux.

Froid et (peu de) vent

En revanche, dans des conditions normales, aucun risque ne menace la fourniture d’électricité en Europe cet hiver, souligne ENTSO-E. En cas de circonstances extrêmes, il pourrait en être autrement. Ces circonstances sont un mercure inférieur à -5°C, une production d’énergie éolienne à seulement 30% de la capacité totale et ce, en combinaison avec l’indisponibilité de centrales.

Il ne vous aura pas échappé que nos centrales nucléaires toussotent ces dernières années, nécessitant parfois un apport de l’étranger.

Toujours est-il que Paul Magnette (PS) en a fait l’une de ses priorités pour le prochain gouvernement fédéral. Dans les trois mois, il veut établir des plans pour garantir la sécurité d’approvisionnement énergétique. Notamment après la fermeture des centrales nucléaires qu’il veut effective en 2025, comme prévu.