Présidentielle française: Valérie Pécresse désormais rattrapée par Jean-Luc Mélenchon

Un temps donnée adversaire d’Emmanuel Macron au second tour, Valérie Pécresse voit sa cote de popularité s’effondrer dans les sondages. La voilà désormais nettement distancée par les deux candidats d’extrême-droite, et même rattrapée par Jean-Luc Mélenchon.

C’est un coup dur, un de plus, qui s’abat sur Valérie Pécresse. Dans un sondage Kantar Public/Epoka, la candidate LR n’obtient plus que 12% des intentions de vote au premier tour. Elle est désormais à la quatrième place, à égalité avec le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Devant eux, Eric Zemmour (Reconquête) et Marine Le Pen (RN) semblent disposer d’une belle petite marge. Les deux candidates d’extrême-droite sont chacun crédits de 16,5% des intentions de vote.

L’actuel président français, Emmanuel Macron (LREM), reste en tête avec une confortable avance (25%).

Derrière ce quintet, personne ne semble tirer son épingle du jeu. Yannick Jadot (Verts) et Fabien Roussel (PCF) n’obtiennent que 4%, tandis que Christiane Taubira (vainqueure de la Primaire Populaire) et Nicolas Dupont-Aignant (DLF) sont à 2,5%.

Plus qu’une semaine pour obtenir les parrainages

Rappelons que pour pouvoir candidater au premier tour de l’élection présidentielle, toutes ces personnalités doivent obtenir 500 signatures pour le 4 mars, via le système de parrainage, que nous vous détaillons ici.

Actuellement, ni Marine Le Pen, ni Eric Zemmour, soit deux des cinq principaux favori, n’ont reçu suffisamment de signatures.

Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Jean-Luc Mélenchon Fabien Roussel, Yannick Jadot, Anne Hidalgo (PS), Jean Lassalle (Résistons) et Nathalie Arthaud (LO) ont par contre reçu le feu vert. Notons les trois derniers cités récoltent au total… 3,5% des intentions de vote selon le sondage précité.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20