Préparez-vous: les constructeurs chinois de voitures électriques débarquent en Europe

Les constructeurs chinois de voitures électriques se tournent vers l’Europe. L’exemple le plus concret: le constructeur Nio a annoncé vouloir s’installer dans nos régions au second semestre 2021. C’est demain.

Le marché européen de la voiture électrique accueillera bientôt un certain nombre de nouveaux acteurs. Après la dernière année de croissance sur le plus grand marché automobile du monde, la Chine, les start-up chinoises de voitures électriques intensifient leurs projets de conquête en Europe.

Plusieurs constructeurs ne cachent pas leurs ambitions. Au cours de l’été 2020, Nio a dévoilé tous ses plans pour faire découvrir au reste du monde ses voitures électriques. ‘Nous espérons pouvoir faire quelques premières tentatives au second semestre de l’année prochaine (2021) dans certains pays plus ouverts aux véhicules électriques’, a déclaré en août William Li, le fondateur de Nio. L’annonce officielle d’un lancement européen est attendue d’ici un mois. Nio prévoit également de s’installer aux États-Unis.

Xpeng a déjà lancé une expérience prudente en Europe. Le constructeur automobile chinois a livré 100 unités de son SUV électrique G3 à la Norvège en décembre, le pays de la voiture électrique. Plus tard cette année, Xpeng veut présenter à l’Europe du Nord sa berline électrique P7. Le constructeur automobile recrute de nouveaux collaborateurs et prévoit de créer une entreprise dans la région avant de cibler l’Europe de l’Ouest et de l’Est.

Xpeng SUV G3 – isopix

Airways, une start-up qui produit notamment des SUV électriques, a récemment déclaré avoir exporté plus de 1.000 véhicules vers Israël et l’Europe au cours des trois premiers mois de cette année.

L’Europe est le marché de l’électrique

Des chiffres récents du rapport de la Chambre du commerce chinoise pour l’importation et l’exportation de machines et de produits électroniques (CCCME) montrent que le pays a exporté 63.500 voitures électriques au cours des onze premiers mois de 2020. Alors que l’Arabie saoudite et l’Égypte étaient les principales destinations des voitures chinoises l’année dernière, le rapport indique une croissance significative des exportations de véhicules vers le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne.

Selon Tu Le, fondateur de la société de conseil Sino Auto Insights, il n’est pas surprenant que les constructeurs automobiles chinois se préparent à conquérir le marché européen. ‘De nombreux constructeurs automobiles chinois ne cachent pas leurs ambitions internationales’, a-t-il déclaré dans une interview accordée à la CNBC plus tôt cette semaine. Ces ambitions grandiront à mesure que ces entreprises se développeront et verront des opportunités en raison du manque de produits EV rentables dans la région. Je vois certaines entreprises chinoises connaître un grand succès en Europe.’

Les constructeurs automobiles chinois ont encore un long chemin à parcourir. Cependant, les ventes de voitures électriques chinoises restent une infime partie du marché. Seulement 2% des voitures importées en 2019 provenaient de Chine.

Concurrence

Dans tous les cas, les entreprises chinoises en Europe devront concurrencer de nombreux acteurs établis. Ces derniers mois, il est devenu clair que les véhicules électriques sont devenus une priorité pour de nombreux constructeurs automobiles. Mercedes, par exemple, a lancé la voiture électrique EQS plus tôt ce mois-ci. Il s’agit de la première voiture du constructeur automobile allemand à être construite sur une plate-forme spécialement conçue pour les véhicules électriques.

Volkswagen est également pleinement engagé dans les voitures électriques. Au Salon de l’auto de Shanghai plus tôt cette semaine, la société a présenté la nouvelle ID.6. Plusieurs autres constructeurs automobiles, dont General Motors et Ford, ont également présenté des voitures électriques lors de cet événement.

VW ID.6 – Credit : AP Photo/Ng Han Guan/Isopix

Et bien sûr, il ne faut pas oublier le mastodonte Tesla. Bien qu’il semble que la société d’Elon Musk doive céder de plus en plus de terrain aux nouveaux venus sur le marché de la voiture électrique. Les voitures concurrentes sont généralement moins chères. Quoi qu’il en soit, Tesla reste actuellement le leader du marché.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20