Les parts de marché de Tesla poursuivent leur dégringolade en Europe

Elon Musk -AP Photo/Susan Walsh/ Isopix.

Le constructeur américain de véhicules électriques a encore vu ses ventes décliner sur le marché européen en ce début d’année. Tandis que le groupe allemand VW occupe la pole-position.

Tesla vend généralement moins de voitures en Europe le premier mois de chaque trimestre. Et 2021 ne change manifestement rien à la saisonnalité du constructeur américain. Ce dernier a écoulé 1.619 véhicules sur les 18 principaux marchés européens, soit 3,5% de l’ensemble des ventes d’autos électriques enregistrées ce mois-là, indique dans son nouveau rapport l’analyste Matthias Schmidt . 

Une performance ‘constamment faible’, poursuit l’expert automobile, précisant que le calendrier de livraison de Tesla en Europe prévoit habituellement une hausse des volumes à la fin de chaque trimestre.

Cependant, Matthias Schimdt souligne que les volumes de Tesla sur 12 mois évoluent à un niveau désormais inférieur à celui de Hyundai et Kia, les constructeurs sud-coréens qui occupent désormais la troisième place du podium européen des véhicules électriques.

Arrivé en tête du classement européen en 2019, avec plus de 109 000 véhicules livrés cette année-là (31% du marché), Tesla a perdu de sa superbe en 2020, repassant derrière les marques du groupe Volkswagen et l’alliance entre Renault, Nissan et Mitsubishi. 

L’année dernière, le constructeur de voitures électriques du fantasque Elon Musk ne revendiquait plus 13% des parts de marché, avec près de 98.000 Tesla écoulées.

Il faudrait y voir l’impact d’objectifs en matière d’émissions et le spectre d’amendes massives, selon l’analyste Matthias Schmidt, le cadre réglementaire accélérant la transition des constructeurs automobiles européens et taillant ainsi des croupières à Tesla contre Tesla pour la domination.

VW, qui regroupe les marques Audi, Skoda, Seat et Porsche, demeure dès lors bon numéro 1 du marché de l’automobile électrique européen (22%).

Notons que, dans une Europe hétéroclite, l’Allemagne est le marché affichant la plus grande consommation de ce genre de véhicules, avec 16 315 immatriculations en janvier. Ce qui représente plus que le total des ventes cumulées en France et au Royaume-Uni.

François Remy.

Pour aller plus loin: