Poutine protégé du coronavirus par un tunnel de désinfection

Pour voir le président russe, il faudra montrer patte blanche : les personnes qui souhaitent s’entretenir avec Vladimir Poutine devront passer par un tunnel de désinfection. 

Dorénavant, toute personne désireuse de rencontrer le président dans sa résidence personnelle de Novo-Ogaryovo, logée à l’ouest de Moscou, devra passer par le fameux dispositif. Chaque individu qui parcourra le tunnel se verra entièrement aspergé d’une fine brume de désinfectant. 

Ce tunnel spécial, élaboré par une société russe basée dans la ville de Penza,  ne fait pourtant pas l’unanimité auprès des experts : ‘Le contact direct des aérosols avec la cornée peut provoquer une irritation et des dommages irréversibles aux yeux. L’irritation et les dommages cutanés sont également fréquents’, indique l’Occupational Medicine Journal. 

À  ce jour, la Russie aurait enregistré plus de 500. 000 cas d’infection au coronavirus et 7.000 décès, mais  il semblerait, selon the Guardian, que tous les décès n’aient pas été déclarés.