Postuler pour un emploi à 59 ans: 157 candidatures, à peine 3 entretiens

Charles Vanfraussen, 59 ans, ancien directeur des ventes, a fait l’amère expérience de postuler pour un emploi lorsqu’on est bien plus âgé que les autres candidats. ‘J’ai supprimé ma date de naissance de mon CV, car cela constitue clairement un désavantage’.

Le poste de Charles Vanfraussen est en train de devenir viral sur le réseau social LinkedIn. Sa publication a déjà été vue plus de 1,8 million de fois et a reçu plus de 30.000 likes ainsi 1.600 commentaires. Dans son post, le Limbourgeois, qui a 35 ans d’expérience, revient sur quatre mois de recherche d’emploi. Sa conclusion donne à réfléchir: il a postulé 157 fois pour un poste vacant et il n’a été invité à un entretien que 3 fois.

‘Arrête, Charly. Personne, vraiment personne, ne voudra plus t’embaucher’, a-t-il reçu comme commentaire. Et cela semble vrai. Mais Vanfraussen refuse de jeter l’éponge. ‘Beaucoup en auraient marre. Et donneraient raison aux négativistes. Mais je refuse de le faire.’

Ce qui le frustre le plus, c’est qu’il ne reçoit pas une chance équitable. Vanfraussen a clairement l’impression que les recruteurs rejettent automatiquement sa candidature en raison de son âge. ‘J’ai même supprimé la date de naissance de mon CV, afin de ne pas être refusé immédiatement. Bien que, sur base de mon parcours, ils puissent déterminer mon âge’, nous explique-t-il. ‘Je ne pense pas qu’il soit normal que je ne reçoive même pas un appel, alors que j’ai toutes les compétences requises.’

Prétentions salariales à la baisse

Pour mettre davantage de chances de son côté, Vanfraussen a revu ses prétentions salariales à la baisse. ‘J’ai commencé avec mon ancien salaire, mais il est rapidement devenu évident que je n’avais aucune chance. J’ai donc progressivement adapté mes ambitions, en espérant obtenir davantage de réponses.’

Vanfraussen reçoit beaucoup de réactions de personnes du même âge qui sont dans le même bateau. ‘Bien sûr, il est vrai que la concurrence s’est accrue avec la crise du coronavirus. Mais tout ce que je demande, c’est qu’on me donne une chance en fonction de mes qualités, sans tenir compte de mon âge.’

‘Il suffit de regarder les chiffres démographiques pour se rendre compte que nous devons tous travailler plus longtemps pour que les pensions restent abordables. Je peux prendre ma retraite en mai 2025, mais si cela ne tenait qu’à moi, je partirais plus bien plus tard. J’espère travailler encore pendant au moins dix ans’.

Plus
Lire plus...
Marchés