Le ministre allemand des Finances ouvre la voie à l’euro numérique, mais reconnaît que son introduction « n’est pas gagnée d’avance »

Pour Christian Lindner (FDP, les libéraux allemands), l’euro numérique donnerait au secteur technologique européen l’impulsion innovante qu’il attend depuis longtemps.

Pourquoi est-ce important ?

La BCE a lancé son projet d'euro numérique en juin 2021 et a lancé en octobre une phase de recherche de deux ans sur une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) pour le secteur du détail. Et lorsque le ministre des Finances de la plus grande économie d'Europe s'exprime sur ce sujet, les marchés l'écoutent.

L'essentiel : Christian Lindner a déclaré que l'introduction d'un euro numérique, une monnaie gérée et émise par la Banque centrale européenne, représenterait un progrès technologique.

  • "La monnaie numérique peut faciliter notre vie quotidienne et être un moteur de croissance pour l'économie", a-t-il tweeté. "Cependant, ce n'est pas une évidence".
  • Car un tel projet ne doit pas compromettre la vie privée des citoyens.

Une trop grande concentration du pouvoir

Pour

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20