Michael Bloomberg lève des millions pour que d’anciens prisonniers puissent voter à la présidentielle

EPA-EFE/SHAWN THEW

L’homme d’affaires et ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a réuni plus de 16 millions de dollars afin de permettre à des ex-détenus de voter en Floride. Selon le site d’information Axios, la collecte de fonds va servir à payer les amendes et les frais de justice de quelque 32.000 anciens prisonniers.

État hautement important dans la course à la Maison Blanche, la Floride a adopté en 2018 une loi autorisant les criminels ayant purgé leur peine à récupérer leur droit de vote. Toutefois, ils ne peuvent s’inscrire sur les listes électorales que s’ils se sont acquittés de toutes les amendes, dommages et intérêts et autres indemnités dues à l’État.

‘Le droit de vote est fondamental pour notre démocratie et aucun Américain ne devrait se voir refuser ce droit’, a déclaré un porte-parole de Bloomberg à Axios. ‘En collaboration avec la Florida Rights Restoration Coalition, nous sommes déterminés à mettre fin à la privation du droit de vote et aux discriminations qu’elle engendre.’

LeBron James, Steven Spielberg…

Le milliardaire a notamment convaincu plusieurs célébrités dont le basketteur LeBron James ou le réalisateur Steven Spielberg de participer aux efforts de cette association à l’initiative de cette campagne.

Le milliardaire et fondateur de l’agence de presse qui porte son nom avait tenté sa chance dans la course à la présidence l’année dernière, mais il a échoué durant les primaires du Parti démocrate. Entretemps, il s’est engagé à dépenser 100 millions de dollars afin que Joe Biden puisse l’emporter sur Donald Trump.

Lire aussi: