Macron annonce le déconfinement progressif de la France, qu’attendre en Belgique ?

Emmanuel Macron – EPA

Satisfait de la tendance à la baisse des chiffres de l’épidémie en France, le président Emmanuel Macron a annoncé ce mardi ses projets pour le déconfinement. Et cela commence déjà le 28 novembre avec la réouverture des petits commerces.

Début du mois, la France annonçait près de 60.000 cas de coronavirus par jour. Aujourd’hui, les chiffres ont bien diminué puisque le pays ne compte plus que 20.000 infections quotidiennes. Les hôpitaux se vident petit à petit. Pour le président français, il est donc venu le temps d’annoncer le déconfinement. Comme lors de la première vague, les restrictions vont tomber petit à petit. Le gouvernement français a annoncé un plan de déconfinement en 3 étapes.

Dès le 28 novembre…

  • Les petits commerces, les services à domiciles, les lieux de culte (max 30 personnes) et les bibliothèques pourront rouvrir.
  • Les Français pourront se déplacer jusqu’à 20 kilomètres autour de leur domicile pendant une durée de 3 heures pour aller se promener.
  • Les activités extrascolaires sont à nouveau permises.
  • Les attestations restent encore obligatoires.

Dès le 15 décembre, ‘si les objectifs sanitaires sont atteints’

  • Un couvre-feu sera décrété entre 21h et 7h sur l’ensemble du territoire, sauf pour Noël et le Nouvel An où il sera suspendu. Les rassemblements familiaux seront acceptés.
  • Les cinémas, les théâtres et les musées pourront rouvrir.
  • Les attestations ne seront plus nécessaires.
  • Les rassemblements sur la voie publique ne seront toutefois pas autorisés.

Dès le 20 janvier, si le nombre de contaminations quotidiennes est en dessous de 5.000…

  • Les restaurants, les bars et les salles de sport pourront rouvrir.
  • Les cours reprendront en présentiel pour toutes les classes de lycée. Les universités devront encore attendre deux semaines pour profiter à 100% des cours en présentiel.
  • Les stations de ski pourront – peut-être – commencer leur saison 2021.

Promesses pour 2021

Le président Emmanuel Macron a également affirmé qu’à partir de début janvier, les résultats des tests devront arriver sous 24h. Actuellement, il faut toujours plusieurs jours en France – tout comme en Belgique – pour savoir si le test est positif ou non.

En ce qui concerne le vaccin, Macron a annoncé qu’il devrait arriver à la fin décembre ou au début janvier. ‘Notre stratégie repose sur plusieurs vaccins, certains seront disponibles dès la fin décembre – début janvier, une seconde génération arrivera au printemps’, a-t-il précisé. Il ajoute que la vaccination ne sera pas obligatoire.

Et en Belgique?

Vendredi, le Comité de concertation se réunira pour discuter de la situation sanitaire en Belgique. Si certains optimistes espèrent que la Belgique va copier les décisions françaises et annoncer un déconfinement, il est en réalité peu probable que les restrictions soient assouplies dans les prochains jours. Même si les chiffres sont en baisses, il y a encore près de 300 personnes admises chaque jour à l’hôpital et plus de 1.000 patients sont actuellement soignés en unités de soins intensifs.

La conférence de presse annoncée pour ce vendredi devrait surtout présenter le nouveau baromètre Corona, qui ne compte plus que deux phases: ‘confinement’ et ‘déconfinement’. Il devrait donner un peu de perspective sur le futur en précisant à quel moment nous passerons en mode ‘déconfinement’. La question des fêtes doit aussi être réglée, et pour l’instant, dans le gouvernement, chacun a sa propre idée sur l’organisation de la fin du mois de décembre.