L’Italie bloque 250.000 doses du vaccin AstraZeneca en partance pour l’Australie

Suite aux démêlés avec la firme pharmaceutique britannico-suédoise AstraZeneca concernant ses retards de livraison, l’Union européenne avait décidé de mettre en place un mécanisme de surveillance et d’autorisation des exportations de vaccins. Celui-ci a été activé pour la première fois ce jeudi par l’Italie.

L’exportation d’une cargaison de 250.000 doses du vaccin AstraZeneca, qui devait être envoyée en Australie, a été bloquée par l’Italie, a dévoilé le Financial Times ce jeudi. Une information qui a entretemps été confirmée par des sources européennes, rapporte Belga. Rome a communiqué sa décision à la Commission européenne, et cette dernière n’y a vu aucune objection.

C’est la première fois qu’un pays de l’Union empêche le départ d’une cargaison suite à la mise en place du mécanisme de surveillance et d’autorisation des exportations. Plus tôt dans la semaine, l’UE avait indiqué à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qu’elle avait approuvé 150 demandes d’exportation depuis le lancement des contrôles.

Le mécanisme a été mis sur pied à la fin du mois de janvier suite au confit qui a éclaté entre la Commission européenne et AstraZeneca au sujet des multiples retards de livraison de vaccins. L’Europe estime que la firme pharmaceutique favorise le Royaume-Uni au détriment des pays de l’UE, allant ainsi à l’encontre des accords signés.

Grâce à son mécanisme, l’Union européenne entend conserver une vision claire des vaccins fabriqués dans l’UE quitte son territoire à destinations des marchés étrangers.

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20