Luc Lallemand est (quasi) à la tête de la SNCF Réseau

Luc Lallemand pourrait prendre ses fonctions dès le premier trimestre 2020. ISOPIX

Le conseil d’administration de la SNCF Réseau a validé la prise de pouvoir de Luc Lallemand. Manque une dernière étape : la validation de l’Autorité de régulation des transports.

La voie est presque libre pour l’ancien administrateur délégué d’Infrabel. Le conseil d’administration de la société française du rail a en effet validé la passation de pouvoir entre Luc Lallemand et Patrick Jeantet. Si la voie semble toute tracée pour l’homme de 53 ans, il reste une dernière étape pour achever la procédure. L’autorité de régulation des transports (ART) doit donné son approbation à la passation. Luc Lallemand pourrait entrer en fonction dès ce premier trimestre de 2020.

SNCF Réseau est l’équivalent français d’Infrabel. Elle s’occupe du réseau ferroviaire français. Un défi de taille pour le Belge qui a été approché par l’opérateur, alors qu’il travaillait pour la SNCB depuis près de 15 ans.

Son successeur reste inconnu

La SNCF avait validé dimanche la proposition du gouvernement français de voir Luc Lallemand prendre la tête du gestionnaire du réseau ferroviaire. Il occupait chez nous le poste d’administrateur délégué faisant fonction. Son deuxième contrat était arrivé à terme en novembre 2019 mais le contexte des affaires courantes ne permet pas la nomination de son successeur. À l’heure actuelle, il n’est toujours pas connu.

Patrick Jeantet partira, lui, chez Kéolis, un opérateur privé de transport.