L’iPhone par abonnement, un service qui pourrait rapporter (très) gros à Apple

La rumeur veut qu’Apple prépare un nouvel abonnement. Ici, pas question d’un nouveau service à proprement parler, mais plutôt de profiter du dernier smartphone de la marque pour le prix d’un abonnement mensuel ou annuel – les détails ne sont pas encore connus. Un concept pour le moins étonnant qui pourrait tout de même fonctionner dans le cas d’Apple.

La firme à la pomme pourrait en effet compter sur son importante fan-base pour mettre en place un tel projet, car ils sont chaque année des centaines de milliers à attendre impatiemment la sortie d’un nouvel iPhone, et ce, peu importe que les nouveautés ne soient pas forcément à la hauteur de leurs espérances. Le plus important est de posséder le dernier né d’Apple.

La firme américaine peut donc se permettre un tel pari qui, s’il fonctionne – et il y a des chances pour que ça soit le cas – , pourrait lui rapporter gros.

Un système de location

Avec son projet, Apple va opérer un véritable bouleversement dans le processus d’achat, car il ne sera plus question d’acheter un iPhone, mais de payer pour en profiter pendant un temps. Un concept qui rappelle tout simplement celui d’une location, sauf que l’abonnement en question permettra aux abonnés de profiter chaque année d’un nouvel iPhone.

Une logique plutôt intéressante pour les aficionados purs et durs d’Apple qui seront sûrs d’obtenir le nouveau Graal dès sa sortie, sans se préoccuper des précommandes et des stocks. Mais celui qui y gagnera le plus là-dedans, ça sera Apple.

Proposer un iPhone par abonnement permettrait en effet à la firme américaine de fidéliser ses clients, mais surtout de les pousser à changer chaque année de smartphones. Chose que les utilisateurs moyens d’iPhone ne font pas forcément. Le taux moyen est d’un nouvel iPhone tous les trois ans. Cela signifie qu’un client typique de l’iPhone rapporte à peu près 800 $ – sur base du prix de vente moyen d’environ 825 $ d’un iPhone, selon Counterpoint Research – à Apple tous les trois ans, mais avec son système d’abonnement, le géant américain pourrait augmenter ses revenus.

Revenus en hausse à tous points de vue

Apple pourrait s’assurer d’une rentrée d’argent plus régulière et plus importante avec son système de location d’iPhone par abonnement, mais pourrait également exploiter l’ancien téléphone sur le marché de la seconde main, tel un système circulaire dont la firme américaine serait le principal bénéficiaire.

Pour reprendre la démonstration du journaliste Marc Gurman de chez Bloomberg, spécialiste d’Apple, l’entreprise à la pomme pourrait proposer plusieurs abonnements mensuels (35, 45, 50$) en fonction du prix du modèle d’iPhone choisi (iPhone 13, 13 Pro ou 13 Pro Max). Ainsi, le modèle d’entrée de gamme à 35$ par mois rapporterait 1.260 $ sur trois ans – sur base des habitudes des clients lambda –  contre les 799 $ de départ, soit un joli gain pour Apple.

Une hypothèse simple qui permet tout de même de se rendre compte de ce que pourrait rapporter un service par abonnement pour l’iPhone. Et même si la firme choisit des montants mensuels bien inférieurs, elle pourrait tout de même se remplir les poches en revendant les téléphones qu’elle récupère chaque année.

Difficile de savoir si et quand Apple présentera son nouveau service par abonnement, mais cela devrait provoquer un véritable bouleversement dans le processus d’achat des consommateurs. Et nul doute qu’ils seront, au bout d’un moment, nombreux à succomber à la tentation.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20