L’inflation poursuit sa progression en octobre, passant de 2,86 à 4,16%, un record depuis octobre 2008

L’inflation progresse toujours, s’établissant à 4,16% en octobre, contre 2,86% en septembre, indique jeudi l’office de statistiques Statbel. Elle atteint son plus haut niveau depuis octobre 2008, lorsqu’elle s’élevait à 4,72%. La forte augmentation de l’inflation ce mois-ci est due à la forte hausse des prix de l’énergie, précise Statbel. L’inflation de l’énergie s’élève à 30,86% (contre 19,37% le mois dernier) et apporte une contribution de 2,62 points de pourcentage à l’inflation totale.

L’électricité coûte désormais 25,8% de plus qu’il y a un an. Le gaz naturel coûte 77,5% de plus en glissement annuel. Le prix du gasoil de chauffage, lissé sur 12 mois, a progressé de 7,4% en un an. Les carburants coûtent désormais 25,8% de plus qu’un an auparavant.

L’inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l’évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s’établissait à 1,95% en octobre, contre 1,61% en septembre.

L’inflation des services a progressé de 2,02 à 2,46%. L’inflation des loyers s’élevait à 2,47% en septembre et a diminué à 2,44% en octobre.

Par ailleurs, l’inflation sur la base de l’indice santé passe de 2,29 à 3,48%.

Alimentation en baisse

L’inflation des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées est, elle, négative pour le neuvième mois consécutif et s’élève actuellement à -0,31%, contre -0,56% le mois précédent.

L’indice des prix à la consommation a, quant à lui, progressé ce mois de 1,65 point, soit de 1,47%, précise Statbel. Il s’élève à 114,20 points contre 112,55 points en septembre 2021. L’indice santé progresse en octobre de 1,65 point et s’établit à 113,94 points contre 112,29 points en septembre. L’indice santé lissé s’établit, lui, à 110,53 points en octobre. Le prochain indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est fixé à 111,53 points.

En octobre, les principales hausses de prix ont concerné le gaz naturel, l’électricité, les carburants, les chambres d’hôtel, le gasoil de chauffage, la viande, les restaurants et cafés, les produits laitiers et l’achat de véhicules. Les boissons alcoolisées ont, par contre, exercé un effet baissier sur l’indice.

Plus
My following

Wall Street à nouveau sous pression en raison des craintes liées au virus

30/11/2021 14:04

(ABM FN) Lundi, les bourses américaines ont pu se remettre partiellement des inquiétudes liées au coronavirus qui ont fait surface avant le week-end, mais mardi, la peur du virus semble être complètement revenue. A l'approche de la cloche d'ouverture à New York, les contrats à terme sur le S&P 500 sont en baisse de près d'un pour cent.

Selon Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, les investisseurs se trouvent actuellement sur des montagnes russes.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20