Les véhicules électriques ne connaissent pas la crise: en septembre, le secteur a enregistré 166% d’immatriculations de plus qu’en 2019

Tesla Model 3. – Charlie Deets/ Unsplash

Selon les chiffres dévoilés par un sondage de l’InsideEVs, les véhicules électriques rechargeables ont le vent en poupe. Le secteur aurait même enregistré ses meilleurs chiffres de l’année durant le mois de septembre.  

En septembre dernier, pas moins de 160.059 nouvelles immatriculations de véhicules électriques rechargeables ont été recensées, soit 166% de plus qu’à la même période en 2019.

Les véhicules électriques à batterie rechargeable (BEV) dépassent même les voitures hybrides rechargeables (PHEV) en comptabilisant 29% d’immatriculations en plus.

Cette explosion des ventes de véhicules électriques peut s’expliquer en partie par l’arrivée sur le marché d’un plus grand nombre de véhicules hybrides et par le fait que les acheteurs souhaitent réduire leur empreinte carbone personnelle. Beaucoup de constructeurs automobiles, comme Ford ou Volvo, ont discrètement ajouté des véhicules hybrides à leur gamme pour atteindre leurs objectifs d’émissions. 

Tesla et Volkswagen en tête du classement

Un argument de vente pour de nombreux automobilistes de la vieille école, qui ne sont pas prêts à faire le ‘grand saut’ pour les voitures électriques, alors que les véhicules hybrides sont un bon compromis.

Le lancement du modèle ID.3 de Volkswagen s’est également répercuté sur les ventes de septembre (8.571 immatriculations au cours du mois). Le véhicule entièrement électrique est ainsi devenu le troisième appareil le plus populaire du mois de septembre.

En tête du classement, on retrouve la Tesla Model 3 (16.125 immatriculations) suivie par la Renault Zoe (11.026 immatriculations).

La Model 3, la voiture la plus vendue chez Tesla. (Isopix)