Les salons de coiffure ouverts le weekend, mais seulement sur rendez-vous

(Isopix)

Les salons de coiffure sont concernés par les mesures de restrictions imposées par le gouvernement fédéral pour éviter la propagation du coronavirus. Cependant, ils auront le droit d’ouvrir pendant le week-end, contrairement aux autres commerces non-alimentaires.

Quand puis-je aller chez le coiffeur? Pas de changement à noter en semaine. Les coiffeurs peuvent recevoir les clients sur rendez-vous ou sans rendez-vous, comme à leur habitude. Les mesures de restrictions ne s’appliquent que le weekend. Pendant les deux derniers jours de la semaine, la règle du ‘un à un’ est de vigueur. Cela signifie que les coiffeurs ne peuvent recevoir que sur rendez-vous. De cette manière, le gouvernement espère éviter la propagation dans les salles d’attente.

Les coiffeurs doivent-ils porter un masque? Non. Certains coiffeurs peuvent en utiliser, mais ce n’est pas une recommandation spécifique de l’organisation sectorielle Coiffure.org. ‘Nous recommandons fortement aux coiffeurs de respecter l’hygiène des mains encore plus qu’auparavant et d’utiliser du gel anti-bactérien. Pour le paiement, nous demandons aux clients de payer autant que possible avec une carte’, précise la porte-parole, Annelies Vanwelden. ‘En ce qui concerne les masques chirurgicaux, nous suivons le conseil du gouvernement, qui est de laisser les masques disponibles pour le personnel médical.’

Les coiffeurs craignent-ils une baisse de revenus? Oui. Coiffure.org a déclaré qu’il allait ‘mettre la pression au gouvernement pour compenser les pertes de revenu’. Il y a aussi un soulagement. Après l’annonce de la Première ministre, Sophie Wilmès, jeudi soir, nous craignions que les salons de coiffure devraient rester fermer pendant le weekend, moment commercialement important. Nous n’en sommes pas là, c’est devenu clair avec les clarifications communiquées plus tard ce vendredi.

Qu’en est-il pour les salons ouverts dans des centres commerciaux, fermés le weekend? Ce n’est pas encore très clair si ces salons vont pouvoir rester ouverts sur rendez-vous. L’organisation sectorielle est toujours occupée à consulter les parties concernées.

Lire aussi: