Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 10 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les manifestations aux États-Unis dopent les actions des fabricants d’armes

Logo Business AM
Marchés

06/06/2020 | Willem De Maeseneer | 4 min de lecture

Une file d'attente devant un magasin d'armes de Californie. - (AP Photo/Ringo H.W. Chiu, File)

Pour l’industrie de l’armement, la peur est une excellente conseillère…

Les actions des géants technologiques ont connu un essor considérable cette année grâce à la pandémie de coronavirus. Toutefois, l’industrie américaine de l’armement s’attend à une croissance encore plus forte grâce aux troubles provoqués en marge des manifestations contre les inégalités sociales et les violences policières qui secouent les États-Unis.

Début juin, l’agence de presse Bloomberg rapportait une envolée des produits d’autodéfense. L’article le plus populaire dans la catégorie ‘Sports & Outdoors’ était alors un spray au poivre, suivi par une sorte de cagoule.

Armes et munitions en bourse

À Wall Street, les fabricants d’armes se frottent les mains. Le site technologique américain The Next Web tient à jour un indice des valeurs boursières des plus importantes compagnies d’armement. Les plus connues d’entre elles sont Smith & Wesson et Ruger & Co, ainsi qu’Axon, qui fabrique des tasers high-tech.

Cet indice – appelé G&A7 (Guns & Ammo 7) – est resté dans le vert au cours des cinq premiers mois de l’année, jusqu’à ce qu’il explose carrément le 30 mai. En somme depuis que les protestations, provoquées par le meurtre présumé de George Floyd par un policier, se sont répandues dans tous les États-unis. Entre-temps, le G&A7 a ajouté près de deux milliards de dollars à sa capitalisation boursière totale, soit une hausse de 21%.

Selon The Next Web, l’action Smith & Wesson a augmenté de 27% durant la première semaine de juin, celle d’Axon de 28% et celle de Ruger & Co de 14%.

La violence armée aux États-Unis

Les investisseurs constatent à quel point les divisions et les tensions ont atteint un point d’ébullition en Amérique et ils misent sur le fait que les protestations encourageront une partie de la population à s’armer davantage. Ce qui est loin d’être propice à un apaisement des conflits dans un pays déchiré…

Et certains signes semblent donner raison aux marchés. Les médias américains rapportent que les États de l’Illinois, du Delaware, du Kansas, de l’Alabama et de la Californie connaissent une augmentation significative des ventes d’armes de poing et de fusils d’assaut.

Selon l’organisation à but non lucratif Gun Violence Archive, plus de 6.800 personnes ont été tuées par balle aux États-Unis depuis le début de l’année.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks