Les États-Unis accusent l’OPEP de « s’aligner sur la Russie », mais eux non plus ne jouent pas cartes sur table

Face aux perspectives de ralentissement de l'économie mondiale, les pays de l'OPEP+ ont mis leur menace à exécution. Et ils ont même doublé la mise : le cartel produira 2 millions de barils par jour en moins. Certains les accusent de vouloir faire remonter artificiellement les prix, les États-Unis pensent carrément qu'ils font le jeu de la Russie. Pourtant, au même moment, les États-Unis songent à garder leur production de pétrole pour eux.

Nouveau conflit diplomatique entre les

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20