Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 21 FéV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

L’éolien offshore américain à l’aube d’un énorme boom

Logo Business AM
Climat

23/12/2019 | Marc Horckmans | 3 min de lecture

Des éoliennes, au large du Danemark. - Steffen Trumpf/dpa

Au large des côtes de l’île de Block, dans l’État de Rhode Island, se trouve le seul parc éolien offshore, d’une capacité de 30 mégawatts, actuellement opérationnel aux États-Unis. Toutefois, la situation va changer radicalement au cours des prochaines années, prévoit le ministère de l’Énergie américain.

Selon les estimations du ministère, l’énergie éolienne produite en mer aura à terme une capacité de plus de 2 000 gigawatts par an. Cela représente plus du double de la consommation totale d’électricité actuellement aux États-Unis.

Mesures incitatives

Selon le rapport, si seulement 1% de ce potentiel peut être réalisé, ce sont près de 6,5 millions de foyers qui seront alimentés par de l’énergie éolienne offshore d’ici une décennie.

Dans 10 ans, l’industrie américaine de l’éolien offshore pourrait valoir 70 milliards de dollars. Selon les initiés, l’expansion du secteur sera un important stimulant pour l’économie américaine.

De plus, l’American Wind Energy Association mentionne des milliers de nouveaux emplois, la relance de l’activité de plusieurs ports côtiers et une nouvelle croissance économique pour de nombreuses communautés locales.

Entre autres choses, le secteur peut bénéficier d’améliorations technologiques lui permettant d’obtenir un rendement supérieur à un prix inférieur. De plus, en raison des préoccupations relatives aux changements climatiques, l’intérêt du public pour l’énergie éolienne en mer a également augmenté.

Nouvelle-Angleterre

Le secteur est désormais devenu compétitif par rapport aux autres sources d’énergie. Le gouvernement américain a déjà accordé des permis pour quinze sites devant accueillir des parcs éoliens commerciaux en mer – pour un montant de 472 millions de dollars.

Cela permettra à l’éolien offshore américain de rattraper une partie de son retard au cours de la décennie à venir. Les régions du nord de l’Europe ont déjà installé une capacité totale de 18.499 mégawatts, répartis sur onze pays.

Selon les experts, l’éolien offshore  a un grand potentiel, surtout dans le nord-est des États-Unis. D’ici cinq ans, la région de la Nouvelle-Angleterre pourrait avoir installé 144 gigawatts d’énergie éolienne en mer. L’activité sera principalement concentrée dans les États du Maine (65 gigawatts) et du Massachusetts (55 gigawatts).

Lire aussi: Boom des énergies renouvelables: ‘spectaculaire’… mais insuffisant

Source: CNBC


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks