L’effet inattendu de l’activité physique: « 90 minutes de sport après l’injection donne un boost d’anticorps supplémentaire »

Des chercheurs ont observé que des personnes qui font un effort physique juste après l’injection du vaccin, contre le covid ou contre la grippe, ont plus d’anticorps que les personnes qui restent statiques. Une heure et demi de vélo ou de marche rapide serait un plus.

Faire du sport, ou pratiquer une activité physique régulière, est sans nul doute bon pour la santé, les médecins ne cessent de le rappeler. Mais le sport, montre une récente étude, a en plus un effet qui décuple l’effet du vaccin contre le Covid-19 ou la grippe. Des chercheurs de l’université de l’Iowa ont ainsi découvert que des personnes qui pratiquent une activité sportive juste après l’injection du vaccin ont développé beaucoup plus d’anticorps, pendant quatre semaines, que les personnes restées statiques.

Grâce au flux sanguin plus rapide… probablement

Les chercheurs, relayés par The Independent, ont observé un échantillon de personnes qui ont pratiqué une activité sportive juste après l’injection. Pendant une heure et demie, elles ont fait du vélo d’appartement ou ont marché de manière rapide et énergique. L’effort physique augmente notamment le flux sanguin et lymphatique dans le sang, et les cellules circulent plus rapidement, expliquent les chercheurs, mais la raison exacte de cette meilleure immunité est ignorée.

« Il faut encore faire des recherches pour comprendre pourquoi et comment » ces résultats ont été obtenus, analyse Marian Kohut, qui a contribué à l’étude. « Il y a tellement de changements qui se produisent lorsque nous faisons de l’exercice, qu’ils soient métaboliques, biochimiques, circulatoires ou neuroendocriniens »,

60 minutes?

« Nos résultats préliminaires sont les premiers à montrer qu’un laps de temps précis peut améliorer la réponse anticorps de l’organisme au vaccin contre le Covid-19 de Pfizer BioNTech et à deux vaccins contre la grippe », Marian Kohut. L’étude confirme ainsi des premiers résultats obtenus avec des souris et des tapis roulants.

Pour une séance de sport de 90 minutes, la magie opère donc. Pour une séance de moins d’une heure, les chercheurs ont trouvé qu’il n’y avait aucune augmentation d’anticorps. Ils sont donc actuellement en train de faire des recherches pour identifier l’effet procuré par une séance de 60 minutes pile. Ils poursuivent également leurs recherches sur des personnes qui ont reçu des doses de rappel.

Un fait particulier de cette étude est encore que la moitié de l’échantillon était des personnes en surpoids ; un facteur souvent considéré comme un risque pour une infection plus grave du covid, également. Un boost immunitaire que procure une heure et demie de sport peut donc être encore plus bienfaiteur. En général, les chercheurs estiment que les personnes qui observent des activités physiques régulières peuvent être davantage protégées.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20