Le sort de Donald Trump est scellé: ‘Il ne pourra se soustraire à la justice, même s’il est gracié’

Letitia James, le procureur de l’État de New York. Crédit: Isopix

Trump ne pourra probablement pas se gracier lui-même et se soustraire à la justice. C’est en tout cas ce que la procureure générale de New York, Letitia James, a déclaré hier dans une interview accordée au  The View Tuesday. 

La procureure générale de l’État de New York a fait une révélation des plus surprenantes au quotidien The View Tuesday. Alors qu’elle discutait des démarches juridiques que Trump pourrait entreprendre dans le courant du mois de janvier, Letitia James a déclaré que Trump allait prendre des mesures étonnantes pour tenter de déjouer les charges qui pèsent contre lui. 

Un certain nombre de charges pèse sur Donald Trump, et il semblerait que le président américain ait tout prévu. Mais alors que beaucoup pensent qu’il pourrait se gracier lui-même, la procureure envisage un autre scénario. 

Pas d’échappatoire

‘La grande majorité des juristes indique qu’en réalité, il ne peut pas se gracier lui-même’, a déclaré Letitia James. ‘Ce qu’il pourrait faire, c’est se retirer de ses fonctions, ce qui devrait permettre au vice-président Mike Pence de le gracier. ‘Je pense que Donald Trump va gracier les membres de sa famille, ses enfants, son gendre, et les personnes de son administration ainsi que certains de ses proches collaborateurs. Et puis je pense qu’à un moment donné, il se retirera et autorisera le vice-président à le gracier’, a-t-elle déclaré. 

Letitia James a cependant ajouté que même si Trump suivait cette logique, il ne serait pas pour autant épargné. ‘Il est important de comprendre que s’il est gracié pour ses crimes fédéraux, ce ne sera pas le cas pour ses crimes d’État’, a déclaré Letitia James. 

La procureure aurait-elle devancé Donald Trump? ‘L’année dernière, j’ai présenté un projet de loi à l’Assemblée législative pour combler cette échappatoire, afin que des individus tels que le président des États-Unis ne se soustraient pas à la justice. Il est important que nous maintenions le contrôle sur les pouvoirs présidentiels… Le président Trump ne pourra ainsi se soustraire à la justice’.