Le personnel de Porsche veut une garantie d’emploi sur dix ans

Le siège de Porsche à Zuffenhausen – Isopix

La période creuse que connaît le secteur automobile ne semble pas déranger le constructeur Porsche. Porsche doit donc pouvoir garantir la sécurité de l’emploi à ses collaborateurs, selon Werner Weresch, chef du comité d’entreprise du constructeur allemand.

Weresch souhaite mettre en place une convention collective de travail qui garantit l’emploi pour une période de dix ans sur les sites Porsche de Zuffenhausen et Weissach – près de Stuttgart. L’accord actuel entre la direction et le personnel expire à la fin du mois de juillet de cette année.

Pas de diminution d’effectif

13 500 personnes travaillent au siège de Porsche à Zuffenhausen. Le centre de développement du constructeur automobile de Weissach compte près de 7 000 employés. Au total, Porsche, qui fait partie du groupe Volkswagen, compte 31 000 employés.

‘Le comité d’entreprise ne voit aucune raison d’une éventuelle perte d’emploi chez Porsche’ a expliqué Weresch à l’agence de presse Deutsche Presse-Agentur (DPA). ‘Rien n’indique actuellement que Porsche connaitra une baisse, comme c’est le cas chez certains autres fabricants’, a souligné Weresch. La situation chez Porsche semble particulièrement bonne. C’est pourquoi le comité d’entreprise souhaite entamer rapidement des négociations avec la direction pour une nouvelle convention collective de travail à plus long terme.’

Nombreux défis

Cependant, le secteur automobile fait face à un certain nombre de défis majeurs. Le passage de l’industrie à l’électromobilité comporte également des risques imprévisibles. Le climat économique est à l’incertitude sous l’influence de divers différends commerciaux et du départ prévu de la Brexit. Cela pourrait avoir un impact négatif sur l’ensemble du secteur automobile.

De l’emploi pour la Taycan

Pourtant Weresch montre une grande confiance dans l’expansion de l’électrique de Porsche. Il a souligné que pour le développement du Taycan, le premier modèle électrique de Porsche, l’effectif du siège devait être élargi.

‘De nouvelles versions du Taycan seront également construites’, a-t-il expliqué. ‘La prochaine génération de voitures électriques sera développée à Weissach et construite à Zuffenhausen. Cela est garanti par l’accord que le comité d’entreprise a conclu il y a quatre ans avec la direction pour amener la construction du Taycan à Weissach et Zuffenhausen’.

Au milieu de cette décennie, plus de la moitié des nouveaux modèles Porsche seront électriques. L’entreprise a déjà prévu un investissement de 6 milliards d’euros pour le développement et la production de ces voitures.

Aucun commentaire de Porsche

La société déclare ne pas pouvoir commenter les propos de Weresch. ‘La direction négocie en effet avec les salariés sur la prolongation de l’actuelle convention collective, qui s’achèvera en juin », confirme Matthias Rauter, porte-parole des ressources humaines et des affaires sociales chez Porsche. ‘Cependant, étant donné que les négociations battent leur plein, nous ne pouvons actuellement pas commenter le contenu et l’état des pourparlers’.