C’est l’heure de vérité pour le gaz et le nucléaire en Europe

On entre dans la dernière ligne droite. Ce mercredi, le Parlement européen se prononcera en faveur ou non de l’intégration du nucléaire et du gaz dans la taxonomie européenne. La guerre en Ukraine menée par la Russie a redistribué certaines cartes, et on annonce déjà un vote très serré.

Pourquoi est-ce important ?

La taxonomie européenne a pour volonté d'orienter les financements privés vers des projets verts, qui bénéficient alors d'incitants dans le cadre du Green Deal. L'objectif premier était de lutter contre le greenwashing mais surtout d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Un groupe de pays mené par la France a poussé pour y intégrer le nucléaire et le gaz sous certaines conditions. Ils s'opposent à un plus petit nombre de pays mené par l'Allemagne. Validé par la Commission, le projet doit maintenant passer par la rampe du Parlement pour son adoption définitive.

Le vote aura lieu ce mercredi. Et il s'annonce déjà très serré. Car la guerre en Ukraine a quelque peu redistribué les cartes pour ce projet de taxonomie longuement repoussé. En fait, une véritable lutte politique a eu lieu entre la France et l'Allemagne, le premier poussant pour intégrer le nucléaire parmi les outils pour lutter contre le réchauffement climatique.

Assez rapidement, le gaz est également arrivé sur la table. Les pays de l'Europe de l'Est, qui utilisent encore b

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20