Le CEO de Lucid Motors: ‘Je me réjouis de la concurrence d’une entreprise comme Apple’

Photo concept – Apple Car

Le CEO de Lucid Motors, Peter Rawlinson, ne craint pas l’arrivée de plus en plus probable du géant de la tech Apple sur le marché automobile, il se réjouit même de cette future concurrence, a-t-il affirmé au cours d’une interview accordée à CNBC.

‘Je me réjouis de la concurrence d’une entreprise comme Apple’, a déclaré Peter Rawlinson, mardi. ‘En fin de compte, il s’agit d’une course à la technologie. Tesla le reconnaît, Lucid le reconnaît. Et je pense que c’est ce qui différencie tant de sociétés automobiles traditionnelles.’

Cela fait des années que l’on prête au géant de la tech l’intention de s’attaquer au marché de l’automobile avec une déjà célèbre, et pourtant toujours inexistante, Apple Car. Ces derniers mois, les rumeurs se sont encore accentuées. On a même cru que la firme de Cupertino était proche de conclure un accord avec Hyundai et Kia, mais les deux constructeurs ont finalement chacun nié leur implication dans un tel projet.

Suite à ces démentis, des analystes ont cherché à savoir quelles étaient les autres pistes de partenariat explorées par Apple. Le nom de BMW est régulièrement apparu, sans que cela ne puisse toutefois être formellement confirmé.

‘Le marché des voitures électriques n’existe pas’

Toujours est-il que le jour où Apple fera le grand saut vers l’automobile, ce sera un marché à 10.000 milliards de dollars qui s’ouvrira au géant de la tech, c’est-à-dire un terrain de jeu bien plus vaste que celui des smartphones (715 milliards dollars).

‘Il y a toujours de la place pour de nouvelles entrées, et ne sous-estimez pas le marché [automobile], car ce n’est pas un marché pour les VE (véhicules électriques, ndlr). Le marché des VE n’existe pas’, a encore affirmé Peter Rawlinson. ‘Il s’agit d’un marché pour les voitures et les VE vont y pénétrer et le remplir complètement.’

Lucid Motors entend livrer les premiers exemplaires de sa première voiture, la berline de luxe électrique baptisée Air, au cours du second semestre de cette année. Son prix sera compris entre 69.900 dollars, pour le modèle Pure, et jusqu’à 161.500 dollars, pour la Dream Edition.

Le jeune constructeur prévoit également d’entrer en bourse via une SPAC (Special-Purpose Acquisition Company) dans la deuxième partie de 2021.

Lire aussi: