Hyundai et Kia nient toute discussion au sujet de l’Apple Car, 8 milliards partent en fumée

Photo concept – Apple Car

Une petite bombe a été lâchée ce lundi matin dans le secteur des constructeurs automobiles. Après avoir laissé entendre qu’ils travaillaient sur l’Apple Car, Hyundai et Kia nient désormais toute l’affaire.

Les constructeurs automobiles sud-coréens, Hyundai et Kia ont tous deux déclaré ce lundi matin qu’ils n’avaient pas l’intention de construire l’Apple Car. Aucune des deux marques ne veut confirmer avoir discuté avec la firme de Cupertino, que du contraire.

Apple Car

La semaine dernière, une fuite a affirmé qu’Apple allait travailler avec Kia. Les Sud-Coréens avaient, selon la source, déjà été choisis pour construire la fameuse Apple Car. D’autres rumeurs annonçaient également que Hyundai était en discussion avec l’entreprise américaine. Les actions des constructeur, qui avaient grimpé en flèche la semaine dernière, sont retombées brutalement ce lundi: Hynudai a perdu 3 milliards de dollars (-6,2%) de valeur boursière et Kia 5,5 milliards (-15%).

‘Hyundai reçoit des demandes de plusieurs constructeurs automobiles pour collaborer sur des voitures électriques autonomes, mais pour le moment, rien n’a été décidé, car il est encore très tôt’, a déclaré la marque dans un communiqué adressé au régulateur sud-coréen de la Bourse.

‘Hyundai Motor n’a actuellement aucun accord avec Apple pour développer une voiture autonome’, précise-t-il encore. La filiale, Kia, deuxième constructeur automobile de Corée du Sud après Hyundai, a également fait une déclaration similaire. La firme assure avoir des propositions de ‘diverses entreprises étrangères sur les voitures électriques autonomes’, mais ajoute que ‘rien n’a encore été décidé’. Kia a également confirmé qu’elle n’était pas ‘en discussion avec Apple’.

Un accord avec Apple

Plusieurs médias assuraient, il y a moins d’une semaine, qu’Apple était proche d’un accord avec Hyundai-Kia pour créer la voiture autonome dont rêve la firme américaine. Les sources indiquaient même que le véhicule serait construit à l’usine Kia de West Point, en Géorgie. Les sources précisaient toutefois que l’accord était précaire et qu’il pouvait encore être annulé. Cela semble donc être chose faite.

Apple est réputé pour rester silencieux sur ses projets jusqu’à leur sortie. Qu’une fuite ait révélé le partenariat potentiel avec Hyundai ou Kia ne serait pas bien passé à Cupertino. Il est donc toujours possible que les entreprises mentent au sujet de l’accord et qu’une collaboration plus poussée soit déjà sur les rails.