Le CEO de Johnson & Johnson prévient: ‘Les gens pourraient avoir besoin de vaccins annuels contre le Covid-19’

– Isopix

Les gens pourraient avoir besoin tous les ans d’un vaccin contre le Covid-19 au cours des années à venir, un peu à l’image du vaccin contre la grippe saisonnière, a prévenu Alex Gorsky, CEO de Johnson & Johnson, mardi sur CNBC.

‘Malheureusement, lorsque le virus se propage, il peut aussi muter’, a expliqué Alex Gorsky. ‘Chaque fois qu’il mute, c’est un peu comme un nouveau clic sur un cadran où l’on peut voir une autre variante, une autre mutation qui peut avoir un impact sur sa capacité à se défendre face aux anticorps ou à avoir une réponse différente non seulement à un traitement, mais aussi à un vaccin.’

‘Nous faisons tout ce qui est possible pour accélérer la production’

Le CEO a par ailleurs promis que son entreprise respecterait ses engagements auprès du gouvernement américain, qui a commandé 100 millions de doses du vaccin J&J l’été dernier. ‘Et en même temps nous faisons tout ce qui est possible pour accélérer la production de manière sûre et efficace’, a ajouté Alex Gorsky.

L’Union européenne a, pour sa part, passé commande pour 200 millions de doses d’ici la fin de l’année, avec une option permettant de doubler ce chiffre. Les premières livraisons sont attendues pour avril.

Selon un document dévoilé fin 2020 par la secrétaire d’État au Budget, Eva De Bleeker (Open VLD), la Belgique devraient recevoir un peu plus de 5 millions de doses.

66% d’efficacité, mais plusieurs avantages

Selon les résultats des essais cliniques, le vaccin de Johnson & Johnson affiche une efficacité globale de 66%, c’est-à-dire moins que les vaccins à ARN messager développés par Pfizer/BioNTech ou Moderna.

Néanmoins, le vaccin à vecteur viral de J&J présente plusieurs avantages:

  • Il ne nécessite qu’une seule dose.
  • Il peut être conservé dans un frigo conventionnel, à des températures comprises entre 2° et 8°C pendant 3 mois.
  • Il présente une efficacité constante chez un grand nombre de personnes: un tiers des participants aux essais cliniques avait plus de 60 ans, et plus de 40% souffraient d’autres maladies.
  • Il affiche 57% d’efficacité dans les essais effectués en Afrique du Sud, où le variant local est plus difficile à contrer.

Johnson & Johnson a déposé jeudi dernier une demande d’autorisation conditionnelle de son vaccin contre le Covid-19 auprès des autorités sanitaires américaines.

De son côté, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a récemment déclaré s’attendre à recevoir ‘prochainement’ une demande d’autorisation de mise sur le marché conditionnelle.