Le CEO de BioNTech met en garde contre la pénurie de vaccins

Ugur Sahin, CEO BioNTech – Isopix

Le CEO de la société allemande BioNTech a exprimé son inquiétude sur les possibilités d’augmenter la production de leur vaccin. Le produit créé en collaboration avec Pfizer est actuellement le seul approuvé par l’Union européenne, ce qui signifie que la demande est énorme.

BioNTech travaille dur avec le géant pharmaceutique Pfizer pour augmenter la production de leur vaccin contre le coronavirus. Cependant, selon Ugur Sahin, CEO des laboratoires allemands, l’approvisionnement restera difficile jusqu’au moment où d’autres vaccins soient approuvés. C’est ce qu’il explique dans le journal allemand Der Spiegel.

Autres vaccins

L’Allemagne a connu une certaine agitation lorsque des centres de vaccination ont dû fermer parce qu’il y avait trop peu de vaccins disponibles. Selon BioNTech, cela est causé par la décision de l’Union européenne de commander trop peu de doses. Ugur Sahin explique que l’Europe s’attendait à ce que d’autres vaccins soient approuvés plus rapidement. Mais ce n’est pas le cas.

Le vaccin de Moderna devrait être approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) le 6 janvier. Mais il faudra attendre bien plus longtemps pour les vaccins d’AstraZenecca et Oxford et de Janssen Pharmaceutica avec Johnson & Johnson.

Nouvelle ligne de production

Alors que les États-Unis ont commandé 600 millions de doses du vaccin Pfizer, l’Europe n’en a réservé que 200 millions, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. En outre, l’UE n’a passé la commande qu’en novembre. ‘À un certain moment, il est devenu clair qu’il ne serait pas possible de livrer aussi rapidement’, a déclaré Oezlem Tuereci, le médecin-chef de BioNTech à Der Spiegel.

Néanmoins, l’entreprise espère pouvoir augmenter sa production en février. Une nouvelle ligne de production devrait être mise en service prochainement à Marburg, en Allemagne et devrait proposer 250 millions de doses dès le premier semestre. Des discussions sont toujours en cours avec d’autres fabricants. Les réponses sont attendues pour fin janvier.

Stockage

Sahin a également de bonnes nouvelles concernant le stockage du produit. Pour le moment, le vaccin doit être conservé à une température de -70°C, ce qui pose un certain nombre de problèmes logistiques. D’ici la fin de l’été, la société espère disposer d’une nouvelle génération du vaccin qui pourrait être stockée à des températures plus élevées.  

Lire aussi: