L’audacieux ‘coup politique’ envisagé par Emmanuel Macron

Démissionner de sa fonction de président de la République… pour se faire ensuite réélire, tel est le stratagème récemment évoqué par Emmanuel Macron face à plusieurs donateurs de sa campagne de 2017, dévoile ce jeudi le journal français Le Figaro.

Pour reprendre la main politiquement, Emmanuel Macron aurait envisagé une mesure plus audacieuse qu’un somme toute assez classique changement de premier ministre, une dissolution de l’Assemblée nationale ou la tenue d’un référendum. Le président français aurait en effet émis l’hypothèse de démissionner de ses fonctions pour se représenter dans la foulée aux élections anticipées, et éventuellement se faire réélire.

Le stratagème, dont le but serait de rempiler pour cinq ans et avec une position renforcée, a été évoqué par Emmanuel Macron il y a environ deux semaines, lors d’une réunion restreinte de donateurs à Londres et au cours de laquelle le président a fait une courte apparition en visioconférence.

Sûr de gagner?

‘Je suis sûr de gagner, car il n’y a personne en face’, aurait même déclaré le chef de l’État qui se serait dit prêt à ‘prendre son risque’ et provoquer de nouvelles élections ‘dans les semaines ou les mois à venir’, selon les dires d’un des participants à la réunion au quotidien français.

S’il est loin d’être probable, un tel cas de figure ne serait donc pas totalement à exclure. Il serait par ailleurs parfaitement légal et empêcherait vraisemblablement l’opposition de se préparer vu le court délais de 35 jours maximum de vacances du pouvoir prévu par la Constitution.

Les services de la présidence française ont toutefois expliqué au Figaro qu’une telle possibilité n’avait ‘jamais été à l’ordre du jour ni même évoquée dans une réunion’.

Plus
Lire plus...
Marchés