L’antivirus Norton veut aider ses clients à miner du bitcoin en toute sécurité

La société américaine d’antivirus Norton prend le train si populaire des cryptomonnaies. Son nouveau logiciel, Norton Crypto, vient en aide aux mineurs débutants à miner des cryptomonnaies en toute sécurité depuis leur ordinateur.

‘Nous sommes fiers d’être la première entreprise de cybersécurité des consommateurs à offrir aux mineurs de pièces la possibilité de transformer facilement et en toute sécurité le temps d’inactivité de leurs PC en une opportunité de gagner de la monnaie numérique’, a déclaré Gagan Singh, directeur produit de Norton, lors de la présentation de leur nouveau logiciel.

Norton Crypto est un programme de minage, qui sera prochainement intégré à tous les abonnements Norton 360. Les clients n’auront donc pas besoin de télécharger un logiciel douteux pour miner des cryptomonnaies. En effet, les mineurs prennent souvent des risques lors de leur opération en désactivant leur pare-feu et en autorisant des codes non vérifiés. Ils mettent alors leurs données et leur portefeuille cryptographiques en danger s’ils sont hackés.

L’idée est donc d’allier la sécurité d’un antivirus avec un logiciel de minage, qui se lancera lorsque l’ordinateur ne sera pas utilisé. Norton Crypto va alors utiliser la carte graphique pour miner de l’Ethereum et les gains seront placés dans un portefeuille en ligne sécurisé dans le cloud de l’entreprise.

Rentabilité

Norton Crypto laisse sous-entendre que tout le monde – à condition d’avoir Norton 360 – pourra miner des cryptomonnaies. Toutefois, le minage est un processus très énergivore. Il est donc difficile d’imaginer que de petits portables ou des ordinateurs de bureaux basiques soient assez puissants pour offrir la moindre petite pièce.

Les mineurs de cryptomonnaies le savent : pour être rentable, il faut trouver un équilibre où l’énergie consommée par le minage est moins chère que les revenus que l’activité rapporte. Sans oublier les impôts sur les revenus cryptographiques qui apparaissent progressivement dans différents pays. En outre, on peut également imaginer que Norton crypto ne soit pas gratuit : soit il faudra payer pour l’acquérir, soit l’entreprise récupérera un petit pourcentage sur le minage, ce qui limite encore plus les chances de revenus.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés