L’année 2022 démarre bien avec l’indexation des salaires… mais aussi celle des loyers

Malgré les réticences des organisations patronales, 2022 marque une nouvelle indexation des salaires pour les salariés. Une bonne nouvelle en ces temps de forte inflation, mais les loyers sont également indexés, du moins pour les locataires.

Cette année encore, les Belges vont pouvoir compter sur l’indexation de leur salaire pour préserver leur pouvoir d’achat. Ce mécanisme permet en effet d’adapter les revenus et allocations sociales en fonction de l’évolution du coût de la vie. Or, étant donné que la Belgique fait face à une inflation particulièrement importante, cette indexation des salaires est plus que bienvenue pour de nombreux salariés, mais il y a cependant un « mais ».

Indexation des loyers

En effet, si les salariés profitent d’une révision à la hausse de leur revenu en raison de l’inflation, les propriétaires de biens immobiliers aussi puisqu’ils vont pouvoir les indexer en 2022. Les locataires vont donc payer leur loyer plus cher, à moins que leur contrat ne l’exclue ou que leurs propriétaires ne le fassent tout simplement pas ou de manière partielle.

Ainsi, à l’anniversaire de l’entrée en vigueur de leur bail, les locataires verront le montant de leur loyer augmenter. Une révision à la hausse qui sera certainement plus importante que d’habitude puisque l’inflation s’est véritablement emballée en 2021.

L’indexation des loyers s’explique tout simplement par le fait que les loyers sont considérés comme un revenu. En raison de l’inflation et de l’indexation des salaires qui en découle, les propriétaires peuvent en bénéficier.  

Plusieurs augmentations de salaire en janvier

Le salaire des fonctionnaires et celui de certains secteurs comme celui de la chimie augmentent à chaque fois que l’indice santé – qui correspond à l’indice des prix à la consommation et prend en compte l’inflation et les coûts du fameux « panier de la ménagère » ou de « référence » qui rassemble les divers biens et services – dépasse un certain niveau fixé à 2% (l’indice-pivot). Or, l’indice-pivot a été dépassé en août dernier, les salaires ont donc déjà été augmentés en octobre et septembre pour les allocations sociales.

D’après le Bureau fédéral du Plan, l’indice-pivot a de nouveau été dépassé en décembre 2021 ce qui induit une nouvelle hausse des allocations sociales de 2% en janvier 2022 et des salaires dans la fonction publique en février prochain. Une nouvelle augmentation est attendue en septembre et octobre 2022 en raison du fait que l’indice-pivot devrait à nouveau être dépassé en août prochain sur base d’un taux d’inflation prévisionnel pour l’année 2022 de 3,8%.

Les salaires des plus de 450.000 employés de la plus grande Commission paritaire (200) augmenteront de 3,58%, d’après le fournisseur de services RH SD Worx, à compter de janvier 2022. Du côté de l’horeca, une indexation des salaires de 3% est annoncée. Au sein de l’industrie alimentaire, elle sera de 3,22%. Retrouvez le montant de l’indexation des salaires pour chaque secteur ici.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20