L’Allemagne reconnaît avoir commis un génocide en Namibie: elle va s’excuser et payer plus d’un milliard d’euros

Dans une déclaration historique, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a reconnu que son pays avait commis un génocide en Namibie. De ce fait, l’Allemagne a annoncé qu’elle allait verser plus d’un milliard d’euros au pays africain en aides au développement.

C’est l’aboutissement de cinq ans de négociations, parfois tendues, entre la Namibie et l’Allemagne, ayant trait aux massacres commis par cette dernière à l’ère coloniale.

‘Nous qualifierons maintenant officiellement ces événements pour ce qu’ils sont du point de vue d’aujourd’hui: un génocide’, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas dans un communiqué ce vendredi.

Ce génocide a trait à la période coloniale organisée par l’Allemagne dans le sud-ouest de l’Afrique entre 1884 et 1915. Les tentatives de rébellion des locaux étaient violemment réprimées par les forces armées allemandes. Des massacres qui avaient été particulièrement meurtriers à partir de 1904, sous les ordres du général Lothar Van Trotha.

Les historiens estiment que jusqu’à 65.000 des quelque 80.000 Hereros vivant dans la région à l’époque avaient été tués. Les Allemands auraient également tué 10.000 des 20.000 membres de la communauté Nama. Pour certains historiens, il s’agirait du premier génocide du XXe siècle.

Des excuses et de l’argent

‘À la lumière de la responsabilité historique et morale de l’Allemagne, nous allons demander pardon à la Namibie et aux descendants des victimes’ pour les ‘atrocités’ commises, a indiqué le ministre allemand des Affaires étrangères.

Dans sa déclaration, M. Maas a également indiqué que l’Allemagne allait soutenir la Namibie via un programme financier de 1,1 milliard d’euros d’aides au développement. Un acte qui, a-t-il précisé, ne consiste pas en des dédommagements sur une base juridique mais en un ‘geste de reconnaissance des immenses souffrances infligées aux victimes’.

Cette somme sera versée sur trente ans et les communautés Herero et Nama devraient pouvoir jouer un rôle clé dans la décision de l’utilisation de ces fonds.

La déclaration devrait être signée par M. Maas dans la capitale namibienne, Windhoek, début juin. Les parlements des deux pays devront ensuite ratifier la déclaration. Le président allemand Frank-Walter Steinmeier devrait ensuite présenter des excuses officielles pour les crimes commis par l’Allemagne devant le Parlement namibien.

Comme le note le média allemand DW, certains représentants des peuples Herero et Nama ont critiqué l’accord. Ils estiment qu’il s’agit d’un coup de communication de la part de l’Allemagne et d’une tentative d’escroquerie envers le gouvernement namibien. Cependant, aucun de leurs représentants officiels n’ont exprimé leur opposition à l’annonce allemande.

Sur le même sujet:

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20