La ville de Rome s’empare de l’argent de la fontaine de Trevi

Le conseil municipalromain sous la direction de la marie Virginia Raggi a décidé queles pièces de monnaie lancées par les touristes dans la fontaine deTrevi à Rome, argent consacré depuis longtemps à l’aide des plusdémunis, doivent être utilisées pour le nettoyage de Rome. Chaqueannée, environ 1,5 million d’euros sont jetés dans la célèbrefontaine baroque.  

Cette décision a étécondamnée par l’Eglise catholique. Selon l’institution, l’aide auxnécessiteux risque d’être compromise.

Soupes populaires

Selon le quotidienbritannique The Times, chaque semaine, 28.000 euros sont récupérés dans lafontaine de Trevi. Cette somme est ensuite remise à l’organisationcaritative catholique Caritas qui l’utilise pour financer ladistribution de soupes populaires. Selon Virginia Raggi, étant donnéque ce sont des travailleurs de la ville qui retirent les pièces demonnaie de la fontaine, l’administration a le droit de réclamer cetargent.

Le conseil municipal deRome a accepté la proposition de Raggi et, à partir du mois d’avril,l’argent de la fontaine de Trevi sera transféré aux autorités dela ville.

L’Église catholique avivement critiqué la décision du maire. Avvenire, le journal de laconférence des évêques italiens, a expliqué que cette mesureentraînerait la fermeture ou la réduction de nombreux services pourles pauvres de Rome.

L’agence de presseitalienne Ansa a indiqué que de nombreuses personnes avaientexprimé leur mécontentement face à cette mesure sur les réseauxsociaux et avaient demandé aux autorités de la ville romaine derevenir sur leur décision.

Ordures

Selon Raggi, cesnouveaux revenus doivent aider le gouvernement romain à résoudreplusieurs problèmes importants, indique le journal britannique. Laville est confrontée à de grands défis avec l’élimination desdéchets et le chaos dans les transports en commun. 

L’évêque Mgr Paolo Lojudice a déclaré qu’il ne pouvait pascomprendre qu’une grande métropole soit incapable de résoudre sonproblème de déchets.A Rome, le service des ordures urbaines souffrede problèmes de gestion et d’absentéisme chronique. Ce problèmeest devenu évident le mois dernier lorsqu’un incendie dans unedécharge a provoqué un nuage de fumée nauséabonde qui a persistéau-dessus de la ville pendant plusieurs jours.

En outre, l’entretien desrues romaines laisse beaucoup à désirer. Le groupe deconsommateurs Codacons va d’ailleurs intenter un recours collectif aunom de centaines de Romains qui ont été blessés en conduisant dansdes nids-de-poule provoqués par des décennies de revêtementsroutiers de mauvaise qualité.

La ville a déjà versé13 millions d’euros de dommages-intérêts individuels. Rome estimeainsi avoir fourni une compensation suffisante. En réponse à l’action judiciaire de Codacons, un avocat de la ville a déclaréque les nids-de-poule sur la chaussée étaient un phénomènenormal.

Selon lui, il incombe auxRomains aux Romains « d’éviter diligemment tout danger ».La ville compte tellement de routes que la mairie ne peut pas toutesles gérer, a-t-il ajouté. . »

La popularité de VirginiaRaggi, candidate du Movimento Cinque Stelle (M5C) il y a trois ans, achuté au cours de la période écoulée car elle n’a pas été enmesure de réduire la dette de la ville et de s’attaquer efficacementaux autres problèmes de la métropole italienne.

La fontaine de Treviest visitée chaque année par des millions de touristes. Latradition consiste à jeter des pièces dans la fontaine. Cechef-d’œuvre baroque du 18ème siècle, classé au patrimoinemondial de l’Unesco, est notamment connu pour être le décor de lamythique scène du bain de minuit du film « La Dolce vita ».