La pandémie est ‘hors de contrôle’ à Londres, le maire invoque le ‘major incident’

Sadiq Khan est le maire de Londres depuis plus de 4 ans. (Isopix)

Sadiq Khan, le maire de Londres a déclaré vendredi la procédure d’urgence à cause de l’épidémie de Covid-19. Les hôpitaux sont envahis par les malades atteints du coronavirus.

La situation à Londres est alarmante. Selon le maire, la propagation du virus est hors de contrôle. ‘Le nombre d’infections à Londres est en augmentation. Le nombre de patients admis dans les hôpitaux a augmenté d’un tiers par rapport au pic d’avril’, a déclaré Khan. Plus de 800 patients sont hospitalisés à Londres chaque jour.

‘Nous manquerons de lits dans les deux prochaines semaines si la propagation du virus ne ralentit pas drastiquement et davantage de personnes mourront’, a averti le maire.

‘Major incident’

La procédure d’urgence, également appelée ‘major incident’ au Royaume-Uni, est déclarée lorsqu’un incident peut nuire gravement à la vie et au bien-être de la population, à l’environnement, aux services essentiels ou à la sécurité nationale.

En invoquant un ‘incident majeur’, les services d’urgence, entre autres, doivent prendre des dispositions particulières pour contenir la pandémie. Ce n’est pas la première fois de l’histoire récente que Londres utilise ce niveau d’urgence. En 2017, il avait été utilisé lors de l’incendie meurtrier de Grenfell Tower ou encore, en 2018, pour les attaques terroristes sur les ponts de Westminster et de Londres.

Nouvelle variante

La nouvelle variante du coronavirus a un impact majeur sur le Royaume-Uni. Le taux de reproduction (r0) oscille désormais entre 1 et 1,4% selon le gouvernement britannique. Lorsque ce nombre est supérieur à 1, cela signifie que la pandémie continue à prendre de l’ampleur.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson espère que le déploiement accéléré des vaccins pourra changer la situation de son pays. Le Royaume-Uni ayant déjà approuvé les vaccins de Pfizer, Moderna et AstraZeneca.

Le pays connait actuellement son troisième confinement. Il est conseillé aux résidents de rester le plus possible chez eux, tandis que les écoles ont fermé leurs portes.