Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 26 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Flandre achète 4 millions de tests rapides: ils seront là dès la mi-novembre

Logo Business AM
Crise du coronavirus

24/10/2020 | Redactie | 4 min de lecture

EPA

Le gouvernement flamand va acheter 4 millions de tests rapides afin de dépister les personnes infectées par le nouveau coronavirus. Quinze minutes suffiront pour en connaître le résultat. Ces tests arriveront à la mi-novembre et seront principalement utilisés dans les soins de santé, l’éducation et les entreprises.

Le ministre flamand de la Santé publique, Wouter Beke (CD&V), souligne que les tests PCR (qui sont actuellement utilisés) sont meilleurs, mais que les tests rapides peuvent néanmoins sérieusement réduire la pression sur les laboratoires. Si ces tests ne nécessitent pas de passage en labo, ils ne doivent cependant pas être effectués par n’importe qui. Seuls les professionnels de la santé et les personnes qui ont été formées sont habilités à les réaliser.

Les nouveaux tests rapides étant un peu moins sensibles que les PCR, il n’est pas encore certain qu’ils seront utilisés dans les maisons de repos et de soins. Un groupe de travail spécialement créé à cette fin est chargé d’examiner cette éventualité. Il est dirigé par le professeur Herman Goossens, de l’UZ Anvers.

Courtrai

Le gouvernement flamand n’est toutefois pas la première entité du pays à commander des tests rapides. La ville de Courtrai a fait de même au début de ce mois pour un millier de tests. Cinq maisons de repos avaient auparavant dû y être fermées, après que le personnel et les résidents aient été infectés par le coronavirus.

Depuis lundi, les visites sont à nouveau autorisées dans ces maisons de repos. Mais afin d’éviter au maximum de nouvelles infections, les visiteurs sont priés de passer un test rapide. S’ils ne sont pas fiables à 100 %, ils permettraient toutefois d’éliminer les personnes les plus contagieuses.

Un niveau de protection supplémentaire

‘Cela nous offre un taux de réussite de 7 sur 10’, a déclaré Philippe De Coene (sp.a), échevin de la Santé à la ville de Courtrai, sur la VRT. ‘Ce n’est pas infaillible, mais cela offre tout de même un niveau de protection supplémentaire entre le résident et le visiteur. Et plus la protection est importante, moins le virus a de chance de se propager.’

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    59.750.988
  • Nombre
    de décès
    1.409.160
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    561.803
  • Nombre
    de décès
    15.938
Logo Business AM

Business AM | Stocks