Tests rapides: la France, l’Allemagne ou les Pays-Bas en commandent des millions, la Belgique zéro

AP

Contrairement à notre pays, les pays voisins de la Belgique ont d’ores et déjà passé commande pour des millions de tests rapides d’antigène, écrit ce samedi Het Laatste Nieuws.

La France a commandé 5 millions de tests rapides d’antigène.

L’Allemagne, 9 millions.

Les Pays-Bas, 2 millions.

La Belgique… aucun.

Pourtant, ces tests rapides pourraient avoir un rôle important à jouer dans la stratégie de lutte contre le coronavirus, notamment dans les maisons de repos, pointe le quotidien flamand.

‘Nous nous concerterons avec les experts’

‘Ces tests sont en cours de validation. Ce n’est qu’une fois le processus terminé que nous déterminerons quelle sera la meilleure manière de les utiliser. Nous nous concerterons avec les experts’, a expliqué le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) au Laatste Nieuws.

Une stratégie d’achat ne sera envisagée que vers la fin octobre, apprend-on encore. Toute la question est de savoir s’il y en aura encore de disponible à ce moment-là.

Toute ressemblance avec des épisodes passés de la crise du coronavirus en Belgique ne semble pas fortuite…

Lire aussi: